La Russie et la Finlande en négociations pour le nucléaire civil - L'EnerGeek

La Russie et la Finlande en négociations pour le nucléaire civil

Le 5 avril, la société finlandaise Fennovoima a annoncé dans un communiqué qu’elle proposait des négociations directes au groupe Rosatom pour la construction de la centrale nucléaire de Hanhikivi.

La Finlande envisage de construire une centrale nucléaire sur la presqu’île de Hanhikivi sur le site de Pyhäjoki dans le golfe de Botnie au large du pays.

Les négociations entre Rosatom et Fennovoima portent sur la construction d’un réacteur à eau pressurissée AES-2006 d’une puissance de 1200 mégawatts. Le groupe russe compte actuellement 19 commandes pour des réacteurs similaires à l’étranger et construit actuellement 8 réacteurs en Russie.

De plus, la Finlande est déjà en partenariat avec la Russie pour la centrale de Loviisa (photo) qui héberge deux réacteurs nucléaires de fabrication soviétique d’une puissance unitaire de 488 MW depuis 1977.

Parallèlement, la société finlandaise continue ses négociations avec l’entreprise japonaise Toshiba pour un réacteur à eau bouillante EU-ABWR de 1600 MW pour la centrale de Hanhikivi. Le communiqué de Fennovoima prévoit la désignation du partenaire d’ici la fin de l’année 2013.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 3 Avr 2015
Tout juste frappée par un gigantesque blackout qui a mis en évidence sa fragilité sur le plan énergétique, la République de Turquie poursuit le déploiement de son ambitieux programme nucléaire. Le Parlement a en effet donné, mercredi 1er avril, son aval dans le cadre…
jeu 28 Mai 2015
D’après un rapport de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA), les autorités japonaises et TEPCO, l’opérateur de la centrale de Fukushima-Daichi, avaient été alertés plusieurs années auparavant au sujet du risque particulièrement élevé de séisme et de tsunami dans la…
mer 17 Juil 2019
Le 16 juillet 2019 marque le début d’une étape importante dans le processus de déconstruction du réacteur nucléaire Superphénix de Creys-Malville. Après des années de travaux, les équipes en charge du chantier s’attaquent à l’ouverture de la cuve. Du fait…
lun 28 Mai 2018
Passée officiellement entre les mains du groupe EDF début 2018, l’ancienne branche réacteur du groupe Areva, rebaptisée depuis Framatome, multiplie les opérations stratégiques dans le but de soigner sa compétitivité. Après avoir racheté en janvier le pôle contrôle-commande nucléaire du…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.