Le gouvernement iranien qui construit actuellement en collaboration avec la Russie les 2e et 3e réacteurs de la centrale nucléaire de Bouchehr, a annoncé samedi avoir débloqué neuf milliards d’euros pour la réalisation des travaux. Ces deux nouveaux réacteurs d'une capacité totale de 2.100 mégawatts symbolisent les ambitions nouvelles de Téhéran en matière énergétique et environnementale et la nécessité pour ...