Selon une enquête réalisée par le cabinet de conseil Arabella Advisors pour l'association DivestInvest et publiée la semaine dernière, les investisseurs internationaux seraient aujourd'hui plus enclin à financer le développement des énergies vertes. Un nombre grandissant d'institutions financières tourneraient même le dos aux énergies fossiles, jugées de plus en plus risquées dans un monde mobilisé contre le réchauffement climatique. Si ...