Après l’émotion de Fukushima, l’Allemagne voulait tourner la page du nucléaire quitte à retourner au charbon pendant un temps. Aujourd’hui, pour arrêter précipitamment leurs réacteurs, les exploitants EON, RWE et Vattenfall, réclament des indemnités, une demande examinée par la Cour de Karlsruhe. (suite…)