S’il ne sert à produire qu’une faible part de l’électricité française, le parc thermique n’en reste pas moins indispensable, au même titre que certains barrages hydrauliques, pour ajuster la production à la demande d’électricité. Et notamment en cas d’aléas, comme les pics de consommation ou l’intermittence des énergies solaire et éolienne. En plus de la construction de centrales flambant neuves ...