Selon l’association Doel 2020 qui milite contre l’extension du port d’Anvers, treize requêtes auraient été déposées devant le Conseil d’Etat de Belgique, car le plan d’aménagement régional déposé fin avril par le gouvernement flamand menacerait l’exploitation de la centrale nucléaire de Doel dans le respect des mesures de sécurité. Le greffe du Conseil d’Etat n’a pas communiqué sur les auteurs ...