Transition énergétique : Total devient fournisseur d'électricité en Espagne

Transition énergétique : Total devient fournisseur d’électricité en Espagne

transition energetique total fournisseur electricite espagne - L'Energeek

Total a annoncé, ce lundi 18 mai 2020, l’acquisition de l’activité espagnole de la compagnie portugaise EDP. Soit 2,5 millions d’abonnés gaz et électricité, ainsi que deux centrales au gaz, d’une puissance totale de 850 MW. Cet achat survient après l’achat d’un portefeuille de 2 GW de projets renouvelables en Espagne et l’ambition affichée par le groupe, début mai, d’atteindre la neutralité carbone en 2050.

Total devient le quatrième fournisseur d’énergie de l’Espagne

Total continue son entreprise de diversification de ses activités. Si le géant pétrolier n’entend pas renoncer aux hydrocarbures, le groupe est déterminé à prendre le virage de la transition énergétique, via des investissements dans les renouvelables et le développement de son activité de fournisseur d’électricité et de gaz.

Sur ce dernier créneau, Total, après avoir acquis le belge Lampiris en 2016 et le français Direct Energie en 2019, vient d’annoncer, ce lundi 18 mai 2020, l’acquisition de l’activité de fournisseur d’électricité et de gaz d’Energías de Portugal (EDP) en Espagne.

L’énergéticien portugais souhaite en effet concentrer ses investissements sur les renouvelables, dont il est le numéro 4 mondial. Il a donc cédé à Total son portefeuille de 2,5 millions d’abonnés gaz et électricité résidentiel, ainsi que deux centrales électriques au gaz (d’une puissance totale de 850 MW), pour un montant de 515 millions d’euros.

Une « étape importante dans l’ambition de Total de devenir un groupe multi-énergies »

« Il s’agit d’une nouvelle étape importante dans l’ambition de Total de devenir un groupe multi-énergies », a déclaré le PDG de Total, Patrick Pouyanné. Le groupe devient ainsi le quatrième fournisseur d’énergie d’Espagne, avec 12% des parts de marché dans le gaz et 6% dans l’électricité. Avec cette acquisition, Total compte désormais 8,5 millions de clients gaz et électricité en Europe, déjà tout proche de son objectif avoué des 10 millions pour 2025.

Cette opération permet également à Total de renforcer sa présence en Espagne. En février 2020, le groupe avait déjà acquis un portefeuille de 2 GW de projets renouvelables outre-Pyrénées.

Début mai 2020, Total avait fait part de son ambition d’atteindre, en 2050, la neutralité carbone pour ses activité issues de la production – en réduisant ses émissions de moitié et en compensant le solde -, ainsi que la neutralité carbone en Europe pour les émissions des produits que le géant pétrolier commercialise.

« C’est une annonce positive pour la transition énergétique au sein du secteur pétrolier et gazier, qui devrait s’accélérer dans le monde post-coronavirus, particulièrement en Europe », avait commenté à l’époque Valentina Kretzschmar, analyste du cabinet Wood Mackenzie. Mais cette annonce avait été également largement critiquée par les organisations environnementales, en premier chef Greenpeace.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 17 Août 2015
Le projet Midi-Provence de RTE prévoit une nouvelle liaison électrique de 210 km entre les postes de La Gaudière, dans l’Aude, et de Ponteau, dans les Bouches-du-Rhône. Il permettra une sécurisation du réseau électrique d'une zone sensible au risque de blackout en renforçant…
mar 21 Avr 2015
Stocker de manière presque illimitée l’énergie produite par les énergies renouvelables intermittentes ? Un rêve qui pourrait bien devenir réalité dans les prochaines années, avec le développement du volant d’inertie. Cette technologie basée sur la force cinétique permet de stocker puis…
jeu 28 Nov 2019
Après les hausses successives du tarif réglementé de l’électricité en 2019, la tendance pourrait se prolonger en 2020. En effet, dès janvier 2020, les Français au tarif réglementé de vente (TRV) devraient enregistrer une nouvelle augmentation de 4%. Alors que…
lun 2 Déc 2013
Après Eurostat (organisme chargé des statistiques officielles de l'Union Européenne) et le cabinet d'audit et de conseil Deloitte, c'est au tour du politicien wallon François Bellot de dénoncer le prix de l'électricité belge. Le sénateur s'est en effet dit surpris…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.