Le coordinateur européen des transporteurs d'électricité victime d'une cyber-attaque

Le coordinateur européen des transporteurs d’électricité victime d’une cyber-attaque

coordinateur europeen transport electricite cyber-attaque - L'Energeek

Ce 10 mars 2020, l’ENTSO-E, coordinateur européen des réseaux de transport d’électricité, a annoncé qu’il avait été victime d’une cyber-attaque. Les contours de ce piratage informatique n’ont pas été dévoilés, mais il ne concerne pas directement les 42 gestionnaires de transport d’électricité européens affiliés. Aucun système critique de contrôle n’a donc été touché.

L’ENTSO-E victime d’une « cyber-intrusion dans son réseau interne »

Le Réseau Européen des Gestionnaires de Réseau(x) de Transport d’électricité (en anglais European Network of Transmission System Operators for Electricity, ENTSO-E) est une association qui coordonne les activités de 42 gestionnaires de réseaux de transport d’électricité (GRT) en Europe, dont le français RTE.

Ces GRT appartiennent à 34 pays européens, les 27 membres de l’Union Européenne, le Royaume-Uni, mais aussi la Bosnie-Herzégovine, l’Islande, la Macédoine, le Monténégro, la Serbie et la Suisse. L’ENTSO-E a pour mission de gérer le marché européen de l’électricité, les échanges entre pays et l’intégration des renouvelables sur le réseau. Il a été créé en 2009, à la fois pour accompagner la libéralisation du marché de l’électricité et faciliter le développement d’une électricité renouvelable à l’échelle européenne.

Or, l’ENTSO-E a annoncé, ce mardi 10 mars 2020, avoir été victime d’un piratage informatique : « L’ENTSO-E a récemment découvert la preuve d’une cyber-intrusion dans son réseau interne. Une évaluation des risques a été effectuée et des plans d’urgence sont maintenant en place pour réduire le risque et l’impact de toute nouvelle attaque », précise le coordinateur dans un communiqué.

La cyber-attaque ne visait pas les systèmes de contrôle critiques des gestionnaires de réseau de transport

Le texte ne précise pas le type d’attaque, sa méthode ou ses implications. En revanche, l’ENTSO-E a précisé que cette intrusion était strictement circonscrite au système informatique de l’association : « il est important de noter que le réseau interne de l’ENTSO-E n’est pas connecté avec les réseaux opérationnels des transporteurs ». Aucun GRT n’a donc été directement touché : les systèmes de contrôle critiques de ces opérateurs ne sont donc pas mis en danger par cette intrusion.

Pour autant, ces GRT ont été, bien évidemment, informé de l’attaque par l’ENTSO-E, et plusieurs ont annoncé avoir pris des mesures préventives vis-à-vis de ces systèmes de contrôle critique. Certains ont commencé à enquêter sur l’intrusion et ses conséquences. Le GRT finlandais, Fingrid, a ainsi précisé que « l’attaque n’est pas dirigée contre Fingrid ou d’autres gestionnaires », mais que « l’incident affecte les politiques d’échange de fichiers entre Fingrid et l’ENTSO-E ».

Le secteur de l’énergie est une cible privilégiée des cyber-attaques. Le plus souvent, les pirates veulent atteindre des postes opérationnels, afin de provoquer des black-out ou, s’il s’agit de cyber-criminels à la solde d’un Etat, de mettre la pression sur le système énergétique d’un pays ennemi. Pour autant, cette attaque contre l’ENTSO-E ressemble davantage à une intrusion visant à voler des données stratégiques, dans un but d’espionnage économique et / ou technologique.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 20 Nov 2015
Les nouvelles technologies numériques et digitales constituent les clés d'une efficacité énergétique accrue et permettront de répondre aux évolutions des consommations et des attentes des usagers tout en garantissant un impact minimum sur l'environnement et le climat. Telles sont les…
lun 6 Jan 2014
Trois jours après le passage du cyclone Bejisa, qui a frappé l'île de La Réunion le jeudi 2 janvier et qui a causé la mort d'une personne, les services d'EDF annonçaient que 14.300 clients étaient toujours privés d'électricité, lundi 6…
lun 7 Août 2017
Coupable selon le groupe Allemand Siemens d’avoir détourner quatre turbines de production électrique vers la Crimée, la Russie s’est vue imposer vendredi 4 août 2017, de nouvelles sanctions de la part de la Commission européenne. Trois personnes, dont le vice-ministre…
lun 18 Mai 2020
Ce vendredi 15 mai 2020, le Conseil de la Métropole du Grand Paris a sélectionné le groupement industriel chargé du déploiement d'un réseau de 3 000 bornes de recharge dans les 130 communes de la métropole. Les travaux devraient commencer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.