Infratech : des centrales solaires flottantes à haut rendement - L'EnerGeek

Infratech : des centrales solaires flottantes à haut rendement

Infratech IndustriesInfratech Industries est une start-up australienne œuvrant dans le domaine des énergies renouvelables et plus précisément dans le solaire. L’innovation qu’elle a mise au point est une installation solaire flottante. Une première centrale a été mise en service au profit de la communauté rurale de Jamestown située près d’Adelaide. Selon l’installateur, elle aurait un rendement 57% supérieur à celui de classiques panneaux solaires posés sur des toits.

Optimisation des panneaux photovoltaïques

La technologie utilisée par Infratech Industries n’est pas nouvelle : l’entreprise utilise des panneaux photovoltaïques pour créer de l’énergie. Si la petite société fait parler d’elle, c’est parce qu’elle a recours à plusieurs méthodes pour optimiser l’efficacité de ces panneaux.

D’une part ses centrales sont flottantes, d’où leur nom de “solar raft” qui signifie littéralement, “radeau solaire”.  Une centrale photovoltaïque de 300 kg embarquée sur des flotteurs est placée sur un réservoir d’eau de Jamestown. L’installation d’Infratech traite cette eau grâce à une série de nano-filtres et l’utilise pour refroidir les panneaux photovoltaïques. En effet, un panneau photovoltaïque perd en efficacité quand il augmente en température; en utilisant de l’eau pour les refroidir, la centrale d’Infratech Industries garantie donc un rendement maximum.

D’autre part, les 112 panneaux solaires montés sur le dispositif ont la capacité de suivre l’orientation du soleil, ce qui leur permet aussi d’optimiser leur rendement. Autre astuce, des miroirs sont placés en entonnoir autour de chacun des panneaux. Grâce au pouvoir réfléchissant des miroirs, l’intensité lumineuse reçue par les panneaux augmente.

Le professeur David Lewis de la Flinders University, qui soutient techniquement l’entreprise sans en être directement un partenaire, affirme que ces trois particularités, en particulier le refroidissement des panneaux, permettent à l’installation imaginée par Infratech Industries d’atteindre un rendement supérieur de 57% aux installations solaires classiques. Qui plus est, l’eau filtrée et traitée par l’installation est redistribuée aux habitants de Jamestown pour leur usage courant.

Infratech, une entreprise solidaire ?

Le docteur Rajesh Nellore, directeur de la start-up précise également le caractère solidaire de son invention. L’installation, qui a tout de même coûté 12 millions de dollars, profite à toute la communauté en la rendant indépendante énergétiquement et en créant de l’emploi. L’investissement se justifie également par la double nature de la centrale imaginée par Infratech. En effet, elle peut être considérée comme une usine de traitement des eaux qui permet de produire de l’électricité, justifiant ainsi l’investissement initial sur le projet.

Nellore précise toutefois que pour exploiter ses radeaux solaires, la condition sine qua none est la volonté d’une autorité locale ou régionale, comme les conseils ruraux australiens, d’investir dans l’installation. C’est d’ailleurs cette condition qui a poussé l’entrepreneur d’origine indienne a investir  en Australie : les conseils ruraux ont été beaucoup plus réceptifs à son idée qu’en Inde.

À présent, la start-up monte de nouveaux projets dans le monde, avec par exemple un projet de 3000 panneaux solaires en cours de réalisation en Californie. Infratech Industries cible les régions minières mais aussi les zones rurales des pays en développement où un moyen d’obtenir à la fois de l’énergie et de l’eau potable pourrait s’avérer très précieux.

Crédits Photo : Infratech Industries

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 17 Déc 2013
DCNS devrait commercialiser prochainement une centrale électrique basée sur la technologie des Énergies Thermiques des Mers (ETM) et s'est lancé en partenariat dans le domaine de la climatisation par l'eau de mer. En Martinique l'industriel français espère également tester un…
lun 7 Nov 2016
Tandis que la COP22 s’ouvre aujourd’hui à Marrakech, le Maroc apparaît comme l’un des pays ayant le plus massivement investi dans les énergies renouvelables ces dernières années. Gare toutefois à la tentation des hydrocarbures, encore assez prégnante. « La mise en…
mar 26 Sep 2017
Le gestionnaire du réseau de distribution d'électricité (Enedis) a publié jeudi 21 septembre 2017, en collaboration avec RTE et le syndicat des énergies renouvelables, la dernière édition du panorama de la production d'électricité durable en France. Cette nouvelle édition, consacrée…
lun 23 Sep 2013
Suite à l'appel d'offres lancé en janvier dernier pour son projet de complexe solaire baptisé Noor, à Ouarzazate au Maroc, l’agence marocaine de l’énergie solaire Masen a annoncé les groupes pré-qualifiés pour la prochaine étape de sélection. Les groupes français…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.