Un nouveau prototype de l'arbre à vent inauguré en Bretagne - L'EnerGeek

Un nouveau prototype de l’arbre à vent inauguré en Bretagne

arbre_à_vent_aeroleafInauguré ce mercredi 23 avril à la Cité des Télécoms de Plemeur Bodou en Bretagne, le nouveau prototype de l’arbre à vent de la société New Wind R&D constitue une innovation prometteuse en matière de technologie éolienne de proximité. Basé sur le principe de la micro-électricité combiné à la multiplication du nombre de turbines, ce dispositif serait en mesure d’exploiter les vents les plus faibles.

Baptisée Aeroleaf, cette éolienne nouvelle génération semble parfaitement adaptée à un environnement urbain et présente de ce fait de nombreux avantages. Constitué d’une structure en acier et de feuilles en plastique contenant de petites éoliennes pivotant sur un axe vertical de 55 cm de hauteur, cet arbre à vent est totalement silencieux et permet de mettre à profit des ressources telles que les courants d’air et les tourbillons, sources d’énergie largement sous-estimées jusqu’à présent.

Indépendantes les unes des autres, ces mini-éoliennes produisent de l’électricité même en cas de vent faible (un vent de 2 m/s suffit) et permettent d’envisager, selon les estimations de New Wind R&D, une production  d’énergie 280 jours par an contre seulement 100 jours pour les éoliennes traditionnelles. De plus, Il est également possible d’augmenter la production en jouant sur le nombre de feuilles fixées à la structure de base du dispositif.  Etant en effet modulables, ces arbres à vent peuvent proposer différents niveaux de production pour une meilleure adaptation aux besoins.  Ainsi,  un arbre de 2,5 kW permet d’alimenter 15 réverbères à Led tandis que le modèle à 3,5 kW recharge une voiture électrique. Résistants à des vents de plus de 150 km/h, ils sont aussi démontables en cas de fortes tempêtes.

Mais l’atout majeur de l’Aerofeaf réside surtout dans sa capacité à intégrer un environnement urbain qui lui permet de fournir un service de production d’électricité de proximité, tout en réduisant les coûts liés au transport de l’énergie. Mieux adapté aux besoins et inspiré du bio-mimétisme, ce nouveau système éolien s’intègre alors de façon harmonieuse dans le paysage et  répond parfaitement aux exigences de développement durable puisqu’il est garanti sans émission de CO2.

Le prototype installé à la cité des télécoms pour un coût de 20.000 euros, lui donnera  l’occasion de faire ses preuves et de procéder aux derniers réglages avant un développement commercial plus important. Comme l’a déclaré Jerôme Michaud-Larivière, président-fondateur de New Wind R&D, « ce partenariat avec la Cité des télécoms va nous permettre de procéder aux dernières mesures nécessaires à la validation de notre innovation ».

Crédits photo : Michaud LARIVIERE

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 22 Avr 2015
Si le temps n'est pas toujours au beau fixe pour la filière photovoltaïque française, les acteurs qui la composent ne se laissent pas abattre pour autant. La Générale du Solaire et la Sovafim l'ont notamment prouvé le 10 avril dernier, en inaugurant…
lun 22 Avr 2019
Le 2 avril 2019, le Conseil de la ville de Paris a voté la mise à disposition d’une partie des toitures publiques pour installer des centrales solaires. Les panneaux photovoltaïques vont ainsi gagner du terrain et faire progresser la production…
mer 5 Mar 2014
Le troisième plus grand parc éolien terrestre, d’une puissance installée de 75 mégawatts, va être construit à Seine-Rive-Gauche Nord (Aube) par un partenariat de l’expert de l’éolien H2air et de Nordex. L’installation des 30 éoliennes du parc prendra 1 an…
jeu 28 Juil 2016
Fin juillet dernier, pour la première fois de son histoire, la plus grande usine hydroélectrique des Pyrénées a ouvert ses portes au public pour célébrer son dixième anniversaire. Le plan de rénovation de ses installations débuté en 2014 devrait quant…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.