Nucléaire : le projet de Sinop approuvé en juin par le Parlement turc - L'EnerGeek

Nucléaire : le projet de Sinop approuvé en juin par le Parlement turc

Sinop_Turquie_photo_Bjørn Christian TørrissenSelon un communiqué de Taner Yildiz, Ministre de l’Energie et des Ressources naturelles, le Parlement turc évaluera par le biais d’un vote, en juin prochain, le projet de construction de la centrale nucléaire de Sinop, qui sera érigée sur les rives de la mer Noire.

En mai 2013, le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan et son homologue japonais Shinzo Abe avaient signé un accord intergouvernemental de 22 milliards de dollars, portant sur la construction de la seconde centrale nucléaire de Turquie. Malgré l’accident de Fukushima, le chef du gouvernement turc témoignait sa confiance à l’industrie nucléaire japonaise.

Le projet est chapeauté par un consortium franco-japonais réunissant Mitsubishi Heavy Industries (MHI) et son compatriote Itochu ainsi que l’énergéticien français GDF-Suez. Ce dernier sera chargé de l’exploitation du site. Les groupes  Areva et MHI fourniront les quatre réacteurs de 1.100 MW qui constitueront le site.

Les travaux de construction devraient débuter en 2017 alors que la mise en service des quatre réacteurs devrait commencer à l’horizon 2023-2024 pour s’étaler jusqu’en 2028.

Ce projet, dans lequel la Turquie devrait posséder entre 35 et 49% des parts, sera au menu des discussions qu’auront M. Erdogan et François Hollande, en déplacement officiel en Turquie les 27 et 28 janvier prochain.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 1 Mar 2018
Conformément aux accords initiaux signés avec Japan Nuclear Fuel Limited (JNFL) et Mitsubishi Heavy Industries (MHI) en mars 2017, les deux sociétés japonaises sont entrées au capital du groupe français Orano à hauteur de 500 millions d’euros. Cette participation vient…
mer 18 Déc 2013
Lundi 16 décembre, Mediapart annonçait qu’EDF avait reçu une mise en demeure de l’inspection du travail pour mettre en conformité une machine du chantier du réacteur EPR de Flamanville. Le pure player croyait également savoir qu’EDF avait été ordonnée d’arrêter…
ven 14 Juil 2017
Le chantier de l'EPR de Flamanville dans la Manche, souvent critiqué pour les aléas de son calendrier, semble désormais sur la bonne voie. Après avoir reçu l’aval de l’ASN concernant les tests de qualification de la cuve du réacteur, le…
jeu 17 Mar 2016
Selon le magazine Challenges, le ministre de l’Economie, Emmanuel Macron, doit rencontrer ce jeudi 17 mars le PDG d’EDF, Jean-Bernard Lévy. Au cours de cette entrevue, les deux hommes pourraient décider de recapitaliser l’énergéticien jusqu'à environ 12 milliards d’euros. (suite…)

COMMENTAIRES

  • Des projets sans intérêt économique. Pour Sinop par exemple, avec le réacteur Atmea dont la conception n’est même pas terminée sur le papier, le coût de l’électricité serait de 9,1 c€/kWh en théorie, sans doute plus en réalité.

    L’électricité solaire est déjà bien moins chère.

    http://energeia.voila.net/electri2/mediterranee.htm

    A noter que cet article surestime pourtant le coût du solaire en Turquie.

    Si l’on répartit sur vingt ans les tarifs d’achat du photovoltaïque, comme cela se fait presque partout, on arrive à un coût de l’électricité solaire entre 5,3 et 6,5 c€/kWh (depuis le tarif d’achat officiel 2014).

    Répondre
  • Bonjour Gaspar,
    Êtes-vous le rédacteur d’energeia sur voila?
    Je suis journaliste, pas mal branché sur les sujets turcs en général pour y avoir vécu qques années, et de plus en plus sur sa gestion des énergies, par affinité avec les sujets socio-environnementaux.
    Je prépare un sujet sur le nucléaire turc et sur ses opposants.
    J’aurai bien aimé discuter avec vous, ou échanger des mails, car vous m’avez l’air fichtrement calé sur certaines questions. Comment pourrions-nous procéder (je n’ai trouvée aucune adresse sur energeia)? A la limite, voici mon adresse mail, si jamais vous vouliez bien me contacter (clement_buzz@yahoo.fr).

    Bien à vous,
    Clément

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.