La Commission européenne a donné son feu vert vendredi 10 février à trois nouveaux mécanismes de soutien aux énergies renouvelables mis en place en France dans le cadre de la transition énergétique. Ces mécanismes, appliqués aux filières solaire et hydroélectrique, permettront de produire au minimum 2.600 MW supplémentaires dans le respect des règles communautaires de la concurrence. Finalement validés par ...