Fragilisées depuis la crise de Crimée en 2014, les relations commerciales entre l'Ukraine et la Russie sont aujourd'hui réduites au stricte minimum. L'Ukraine, dont le réseau électrique est sous tensions constantes, ne peut pas pour l'instant se passer du charbon russe, mais entend bien trouver de nouvelles alternatives afin de cesser toutes importations en provenance de Russie. En conflit direct ...