Désireux de lancer plusieurs appels d'offres pour le développement de champs pétroliers et gaziers, le gouvernement iranien tente d'inciter les grandes compagnies internationales énergétiques à revenir sur son territoire après plusieurs années de sanctions économiques. Il a dévoilé cette semaine une liste de 29 compagnies internationales qualifiées pour y participer. Près d'un an après l'entrée en vigueur des accords de ...