Saisie par plusieurs associations anti-éoliennes, la Cour administrative d'appel de Nantes a rejeté, lundi 2 octobre 2017, l'ensemble des recours visant à faire annuler l'autorisation d'exploiter un parc de 75 éoliennes en mer au large de Courseulles-sur-Mer (Calvados) et des plages normandes du Débarquement. La juridiction administrative, seule compétente depuis janvier 2016 pour statuer, en premier et dernier ressorts, sur ...