Confrontées à une dette dépassant les 26 milliards d’euros rien que pour assurer le fonctionnement du système électrique, les autorités publiques espagnoles tentent de limiter les interventions dans ce domaine. Face à une situation économique dégradée depuis plusieurs années, et contraint par un  déficit structurel à une gestion budgétaire rigoureuse ; le désengagement de l’Etat en ce qui concerne les énergies ...