Toujours en cours de négociations entre l’Etat français et Bruxelles, les conditions d’ouverture à la concurrence des concessions hydrauliques françaises continuent de faire polémique. Après les salariés et les élus locaux, qui n’ont eu de cesse de manifester leur désaccord ces derniers mois, le groupe EDF s’est lui aussi exprimé sur le sujet, par le biais de son directeur de ...