La presse vient de révéler qu’une vanne de sécurité du réacteur de l’EPR a été montée à l’envers par AREVA. Mais cette non-conformité n’a pas entraîné de retard sur le chantier qui est désormais en phase finale. La division locale de l’ASN (Autorité de sûreté nucléaire), qui a été informée par AREVA le 2 juillet, a confirmé que la vanne ...