Malgré les pressions de Ségolène Royal qui souhaitait acter officiellement par décret la fermeture de la centrale nucléaire alsacienne avant la fin du quinquennat de François Hollande, la procédure prévue dans ce cadre ne sera enclenchée que "dans les six mois précédant" la mise en service de l'EPR de Flamanville. Réuni jeudi 6 avril 2017, le Conseil d'administration du groupe ...