Destinée à éviter les rattrapages tarifaires trop importants pour les consommateurs, la loi de 2016 relative à la facturation de l’électricité et du gaz naturel interdit les rattrapages de plus de quatorze mois. Une disposition qui ne serait malheureusement pas toujours appliquée par l’ensemble des opérateurs selon un communiqué du médiateur national de l’énergie publié mardi 8 août 2017. Jean ...