Coupable selon le groupe Allemand Siemens d’avoir détourner quatre turbines de production électrique vers la Crimée, la Russie s’est vue imposer vendredi 4 août 2017, de nouvelles sanctions de la part de la Commission européenne. Trois personnes, dont le vice-ministre russe de l'Energie Andreï Tcherezov et le directeur de la société russe qui avait acquis les turbines auprès de Siemens, ...