Le français Valeo dévoile un modèle de voiture électrique basse tension

le français Valeo dévoile un modèle de voiture électrique basse tension

valeo-voiture_electrique_basse_tension

Présent pour la cinquième année au CES (Consumer Electronic Show) de Las Vegas aux Etats-Unis, le groupe français Valeo y a dévoilé, lundi 8 janvier 2018, ses dernières innovations dans le domaine de l’électrification dont un modèle de voiture électrique fonctionnant à basse tension (48 V). Ce prototype, potentiellement beaucoup moins onéreux que les modèles 100% électriques actuels, serait selon l’équipementier, parfaitement adapté à la mobilité urbaine.

Comptant parmi les nombreux représentants de la « French Tech » (365 groupes français étaient présents lors du CES cette année, soit la 2ème plus grande délégation après les Etats-Unis eux-mêmes), la présentation du groupe Valeo n’a pas laissé indifférente. Sa technologie de motorisation basse tension applicable dans le domaine de la mobilité électrique offre en effet de belles perspectives en matière de démocratisation des véhicules électriques.

Un système de motorisation basse tension plus économique

Ce système de motorisation basse tension serait plus économique de 20% que les solutions haute tension existantes, et permettrait à un petit véhicule deux places de disposer d’une autonomie de 100km et d’atteindre une vitesse de 100km/h. Une nouvelle solution « parfaitement adaptée pour les trajets du quotidien en zone urbaine », explique le groupe dans un communiqué. « La révolution, c’est que, compte tenu du poids (réduit) et de la puissance (réduite), il n’y a pas besoin du système coûteux qu’est la haute tension », a précisé James Schwyn, un des responsables du groupe en Amérique du Nord, lors d’une conférence de presse en marge du CES, le salon de l’électronique grand public, à Las Vegas aux Etats-Unis. Les véhicules 100% électriques actuels fonctionnent tous sous haute tension. Celle-ci est effectivement nécessaire pour déplacer des véhicules plus gros, plus lourds et plus puissants, mais exige en même temps des composants et des « systèmes obligatoires garantissant la sécurité des usagers des véhicules à haut voltage ».

Rechargeable à partir de n’importe quelle prise de courant, le modèle « réduit » proposé par Valeo le serait également sur le prix. Ce prototype mise au point en partenariat avec une université de Shanghai en Chine pourrait être commercialisé pour la somme de 7.500 euros. « Nous voulons que l’électrique soit accessible pas seulement aux stars mais aussi aux infirmières ou aux enseignants », a ajouté James Schwyn.

Crédits photo : Vaelo

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 18 Avr 2013
Dans une tribune publiée dans Les Echos, Dominique Maillard, président du directoire de RTE (Réseau de Transport d’électricité), souligne que le réseau électrique français doit s’adapter afin d’accompagner la transition énergétique. Selon Dominique Maillard, le développement des énergies renouvelables sur…
mer 15 Oct 2014
Alors que les nouveaux compteurs intelligents Linky équiperont plus de 3 millions de foyers français d'ici 2016 (puis progressivement tous les foyers), une étude menée par l'Ecole de management de Grenoble s'est intéressée au bénéfice réel en terme d'économies d'énergie qu'il…
jeu 9 Oct 2014
Le prix Nobel de Physique 2014 a été décerné le mardi 7 octobre aux Japonais Isamu Akasaki, Hiroshi Amano et à l'Américain Shuji Nakamura, pour l'invention de la diode électroluminescente (LED) bleue. Une découverte qui aura permis la mise au…
mar 7 Oct 2014
Et si les ventilateurs de demain pouvaient créer eux même l'énergie qu'ils consomment ?! Voilà un défi qu'ont relevé les deux designers Tab Chao et Julia Zhu en inventant un ventilateur de plafond autosuffisant qui peut préserver l'énergie mécanique après…

COMMENTAIRES

  • C’est intéressant mais dans ce cas on peut avoir une bien meilleure efficacité énergétique, beaucoup moins de consommation électrique voire une autonomie complète, un prix d’achat plus réduit (moins de 5000 euros) et plus d’autonomie (150 km et plus selon le pack de batteries etc), un meilleur bilan écologique et de recyclabilité, avec des véhicules solaires hybrides qui commencent à devenir nombreux comme :

    Le Mö d’Evovelo (Espagne)

    http://www.evovelo.com/en/mo.php

    .

    Répondre
  • De même dans les villes, plutôt que d’avoir parfois 2 véhicules, il peut être souvent plus pertinent en termes d’efficacité et bilan de développer des Solar pods qui prennent le minimum de place au sol et permettent de reverdir des avenues entières en éliminant toute pollution, une consommation électrique dérisoire avec la charge solaire, et qui par capsule de plusieurs personnes en successions rapides transportent plus de personnes que des trains et même des métros et s’appliquent en urbain, péri-urbain et plus.

    En outre elles sont installées sans frais, les opérateurs se rémunérant sur un contrat de transport de plusieurs années.

    Exemple parmi d’autres le Transit’X (Etats-Unis) :

    http://www.transitx.com/

    .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *