Tarifs réglementés du gaz : nouvelle hausse de 0,97% en décembre 2017

Tarifs réglementés du gaz : nouvelle hausse de 0,97% en décembre 2017

evolution_tarifs_reglementes_gaz

Après une saison estivale plutôt favorable aux consommateurs (-0,8% en août et -4,3% en juillet, stables en septembre), les tarifs réglementés du gaz poursuivent en décembre le retour à la hausse engagé depuis le mois d’octobre (+1,2% en octobre et +2,6% en novembre). Selon un communiqué officiel de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) publié jeudi 30 novembre dernier, ces tarifs, appliqués par Engie à environ 5,8 millions de consommateurs dans l’Hexagone, devraient augmenter de 2,6%.

Les tarifs réglementés du gaz naturel, encore appliqués par Engie à plusieurs millions de clients en France, ont augmenté en moyenne de 0,97% au 1er décembre par rapport au barème en vigueur en novembre 2017, a indiqué jeudi dernier la Commission de régulation de l’Energie (CRE). Cette hausse est de 0,3 % pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 0,6 % pour ceux qui ont un double usage cuisson et eau chaude et de 1 % pour les foyers qui se chauffent au gaz.

Trois mois de hausse consécutifs

En baisse moyenne de 20,5% depuis le 1er janvier 2014, ces tarifs avaient augmenté de manière significative cet hiver, plus particulièrement au mois de janvier 2017 pour lequel la CRE avait autorisé une hausse de 5% du fait de la hausse d’une taxe et des coûts d’approvisionnement d’Engie, avant d’entamer une tendance baissière au printemps. Il s’agit là de la troisième hausse consécutive des tarifs réglementés, qui avaient déjà augmenté de 1,2% en octobre et de 2,6% en novembre en raison de la hausse du prix du gaz sur les marchés de gros.

Pour rappel, depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, les 10,6 millions de consommateurs français abonnés au gaz ont le choix entre les tarifs réglementés de l’ancien monopole, et les prix de marché, proposés tant par Engie que par ses concurrents (EDF, Direct Energie, Eni, Lampiris, etc). Les tarifs réglementés du gaz n’incluent pas les diverses taxes, mais comprennent les coûts d’approvisionnement d’Engie, et sont révisés mensuellement par le collège de la Commission de régulation de l’énergie, selon une formule qui prend en compte notamment les prix du gaz sur le marché de gros et le cours du baril de pétrole. Ils sont actuellement en sursis à la suite d’une décision du Conseil d’Etat rendu en juillet 2017 et jugeant ces tarifs contraires au droit européen.

Crédits photo : CRE

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 28 Avr 2016
L’agence de notation Standard & Poor’s vient d’enlever au pétrolier Exxon Mobil son triple A, en raison d’une forte baisse des prix du pétrole. En attendant les résultats du premier trimestre 2016, l’énergéticien prévoit notamment de restreindre ses activités de…
Pour sa première grande visite diplomatique hors du Vieux Continent, le Premier ministre français Bernard Cazeneuve est en Chine à compter d'aujourd'hui afin de renforcer les relations diplomatiques et commerciales avec Pékin dans un contexte international quelque peu bouleversé depuis…
jeu 17 Avr 2014
  Bien que le groupe EDF ait récemment été sélectionné par Londres pour construire deux réacteurs EPR, son action outre-Manche ne se résume pas à l’énergie nucléaire. En témoigne le lancement de deux nouvelles installations mercredi : le parc éolien…
ven 22 Août 2014
Malgré la promesse du gouvernement d’améliorer la situation, la pénurie d’électricité est d’une intensité sans précédent dans le pays de 86 millions d’habitants. Une situation difficile à vivre au quotidien pour les Égyptiens, qui subissent jusqu’à 8 heures de délestage…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *