Stations de recharge : Shell s’allie à des constructeurs automobiles européens

Stations de recharge : Shell s’allie à plusieurs constructeurs automobiles européens

station-recharge_service_shell-bornes_recharge_electrique

Le géant pétrolier Shell a officialisé, lundi 27 novembre 2017, la signature d’un nouveau partenariat avec Ionity (un regroupement de plusieurs constructeurs automobiles européens) dans le but de déployer des dispositifs de recharge rapides sur son réseau de stations-service en Europe. Le groupe anglo-néerlandais, qui propose déjà des services de rechargement dans certaines de ses stations, passe ainsi à la vitesse supérieure, érigeant la mobilité électrique comme un nouvel objectif de développement prioritaire.

Si le marché de la voiture électrique progresse lentement mais surement en Europe, celui des stations de recharge pour véhicules électriques est quant à lui en pleine expansion. Les réseaux se multiplient en France comme dans les pays européens limitrophes, densifiant le maillage des territoires et accompagnant le développement de la mobilité électrique. A l’instar des autres géants du pétrole (comme le français Total par exemple), le groupe anglo-néerlandais Shell cherche lui aussi à se faire une place dans le secteur des énergies propres au moment où de nombreux pays affichent leurs ambitions écologiques, et considère pour cela le transport électrique comme un axe majeur de développement.

500 bornes de recharge « ultra-rapides » dans 80 stations-service en Europe

Après avoir racheté au mois d’octobre 2017 la société néerlandaise NewMotion, l’un des principaux fournisseurs en Europe de services de recharge pour les voitures électriques, Shell a annoncé, lundi 27 novembre, s’être associé avec l’entreprise Ionity dans le but de déployer des bornes de recharge sur son réseau de stations. Créée en 2016 par un regroupement de plusieurs constructeurs automobiles dont les allemands BMW, Daimler, Porsche et Audi, ainsi que l’américain Ford, la société Ionity a pour objectif de construire d’ici 2020 des bornes de recharge « ultra-rapides », permettant de charger la batterie en cinq à huit minutes, sur 400 sites à travers l’Europe. Selon ce partenariat, Shell devrait accueillir dans ce cadre plus de 500 bornes de recharge dans près de 80 stations-services situées aux abords des autoroutes de dix pays européens (dont la France et le Royaume-Uni).

Ces bornes devront permettre à toutes les voitures électriques ou hybrides rechargeables au standard CCS (pour « combined charging system ») de recharger leur batterie, quelle que soit leur marque, et encourager les automobilistes à effectuer de longue distance à bord de leur véhicule électrique.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 28 Oct 2013
Comme chaque année depuis bientôt 40 ans, le dernier dimanche du mois d'octobre est synonyme de passage à l'heure d'hiver. C'est à la suite de la nuit du samedi 26 au dimanche 27 octobre que les français ont dû retarder…
mar 12 Déc 2017
Deux ans jour pour jour après la COP21, un nouveau sommet étape baptisé « One Planet Summit » dédié au financement de la lutte contre le changement climatique s’est ouvert mardi 12 décembre 2017 à Paris. Co-organisé avec les Nations…
dim 31 Jan 2016
Longtemps stigmatisées pour leur déperdition d'énergie en comparaison aux ampoules Led plus économes, les ampoules à filament pourraient bien revenir sur le devant de la scène. Une étude réalisée par des scientifiques américains démontre en effet comment recycler la lumière…
lun 20 Oct 2014
C'est certain, la France et l'Allemagne ont des visions assez différentes en matières de politiques énergétiques, et un nouveau point de désaccord pourrait prochainement poindre concernant le maintien des capacités de production nécessaires à la sécurisation du réseau. Le gouvernement français…

COMMENTAIRES

  • Les bornes seront-elles vraiment « universelles » ? Les batteries accepteront-elles toutes sans problème les charges ultra-rapides ? Notamment les pb thermiques.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *