EDF EN met en service 350 MW de capacités éolienne et solaire au Brésil

EDF EN met en service 350 MW de capacités éolienne et solaire au Brésil

centrale_solaire_pirapora_bresil

Considérant le Brésil comme un marché porteur pour l’avenir compte tenu de ses ambitions de développement dans les énergies propres à l’international, le groupe EDF EN investit depuis plusieurs années dans de nouveaux moyens de production renouvelables et vient de mettre en service ses premières centrales solaires et éoliennes. Situées à Pirapora, dans le Minas Gerais (Sud-est) ou à Ventos da Bahia, dans le nord-est, ces installations représentent d’ores et déjà plus de 350 MW de capacités installées.

Très active au Brésil depuis 2015 et le rachat d’un portefeuille éolien en développement de 800 MW, la filiale du groupe EDF spécialisée dans les énergies propres a commencé à produire de l’électricité. Elle a annoncé, mercredi 8 novembre 2017, avoir mis en service au total plus de 350 MW de capacités de production éolienne et solaire.

La plus puissante centrale solaire d’Amérique latine

Outre son projet éolien de 800 MW dont la première tranche (Ventos da Bahia) a été mise en service en septembre dernier, EDF EN a mis en opération la deuxième des trois phases du projet du plus grand complexe solaire photovoltaïque d’Amérique Latine, à Pirapora, dans le Minas Gerais. Mené en collaboration avec le groupe Canadian Solar qui en possède 20% (contre 80% pour EDF EN), ce projet est composé de trois parcs et proposera dès 2018 une capacité totale d’environ 400MWc et une production électrique annuelle de 188 GWh. Ces trois parcs bénéficient d’installations et de services d’exploitation-maintenance communs, ainsi que d’un contrat d’achat d’électricité (PPA) d’une durée de 20 ans, attribué dans le cadre de l’enchère fédérale de réserve de 2014.

EDF EN poursuit également en parallèle ses investissements dans de nouveaux projets renouvelables au Brésil. En décembre 2017, le groupe participera à de nouvelles enchères d’énergie organisées par les autorités brésiliennes et a d’ores et déjà inscrit un projet éolien d’une puissance de 280 MW. « Disposant de belles ressources naturelles et des besoins énergétiques croissants, le Brésil représente un marché stratégique pour le groupe EDF qui vise à doubler ses capacités renouvelables en France comme à l’international d’ici 2030, dans le cadre de son plan d’entreprise Cap 2030 », explique dans un communiqué Antoine Cahuzac, Directeur Général d’EDF Energies Nouvelles, « L’objectif à moyen terme est d’atteindre une capacité installée d’1GW au Brésil, huitième consommateur d’énergie au monde », poursuit de son côté M. Fuyot, directeur général délégué d’EDF EN.

Crédits photo : EDF EN

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 6 Déc 2013
Énergie et environnement sont des domaines qui peuvent parfois se croiser de manière inattendue  C'est un peu ce que l'on a pensé en lisant, mercredi 4 décembre, l'annonce du ministère sud-coréen des Océans et de la Pêche portant sur le développement…
ven 8 Avr 2016
Sur un blog du journal Le Monde, le journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies Rémi Sussan a souhaité attirer notre attention sur l’extraordinaire potentiel de la photosynthèse pour le secteur de l’énergie. En effet, elle pourrait selon lui être à l’origine de la…
jeu 7 Fév 2013
Située à une vingtaine de kilomètres au sud de Strasbourg, Krautergersheim s’est auto-proclamée « capitale de la choucroute ». Et pour cause, 70% de la production française provient de cette commune. Depuis un an, le jus issu de la fermentation des choux…
mer 3 Août 2016
Souvent présentée comme la solution miracle, l’énergie photovoltaïque séduit de très nombreux pays africains, à l’instar du Burkina Faso. Pourtant, le bloggeur canadien Philippe Gauthier, du mensuel culturel "Voir", rappelle que cette technologie nécessite des métaux rares qui « limiteront sérieusement le déploiement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *