Total se lance dans la fourniture de gaz et d’électricité aux particuliers

Total se lance dans la fourniture de gaz et d’électricité aux particuliers

total-electricite-gaz-particuliers

Après avoir remporté en 2016 un contrat de fourniture d’électricité renouvelable pour plus de 21.000 sites publics dans l’Hexagone, le géant pétrolier poursuit son intégration sur le marché de la fourniture d’énergie. Le PDG du groupe Patrick Pouyanné a dévoilé jeudi 5 octobre 2017 une offre de gaz et d’électricité pour les particuliers français avec pour objectif à court terme de devenir le numéro deux sur ces marchés.

Producteur historique de gaz et de pétrole, le géant français se rêve désormais en leader de la fourniture d’énergie aux particuliers dans l’Hexagone. Le groupe Total affiche en effet de fortes ambitions sur les marchés du gaz et d’électricité en espérant notamment devenir en quelques années seulement le deuxième opérateur français. « On a l’ambition (de) convaincre assez rapidement trois millions » de clients, a annoncé lors d’une conférence de presse Patrick Pouyanné, promettant de ne « pas attendre cinq ans » pour atteindre ce chiffre. Le groupe compte « devenir le plus gros opérateur alternatif en France », a-t-il ajouté, sans toutefois détailler ses objectifs respectifs dans le gaz et l’électricité.

Lire aussi : Total confirme ses ambitions dans les renouvelables

S’il reconnaît ainsi ne pas pouvoir disputer la place de numéro 1 aux leaders actuels (les anciens monopoles EDF pour l’électricité et Engie pour le gaz), Total compte tout de même, avec sa nouvelle offre « Total Spring », doubler Direct Énergie et l’italien Eni (respectivement troisièmes dans l’électricité et le gaz), et « s’introduire dans le chassé-croisé entre EDF et Engie », à savoir, passer devant le premier dans le gaz et devant le second dans l’électricité, pour prendre la deuxième place sur chaque terrain avec près de 10% de part de marché.

Lire aussi : Total : avec le rachat du danois Maersk Oil, le groupe se renforce en mer du Nord

Rappelons que le groupe Total détient actuellement le belge Lampiris, soit près de 400.000 clients en France, partagés presque équitablement entre le gaz et l’électricité « verte ».

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 27 Fév 2017
Autrefois vu comme le symbole d’une révolution industrielle triomphante, le charbon est aujourd’hui devenu persona non grata dans le mix énergétique des pays développés. Pointé du doigt pour son empreinte carbone trop élevée, il a tenté un retour en grâce…
jeu 22 Juin 2017
Déjà bien ancré sur le marché des services énergétiques avec plus de 4,4 milliards de chiffres d’affaires réalisé en 2016 dans ce seul secteur d’activité, le groupe EDF n’entend pas s’arrêter en si bon chemin et prévoit d’augmenter ses résultats…
lun 4 Déc 2017
Le géant pétrolier Shell a officialisé, lundi 27 novembre 2017, la signature d’un nouveau partenariat avec Ionity (un regroupement de plusieurs constructeurs automobiles européens) dans le but de déployer des dispositifs de recharge rapides sur son réseau de stations-service en…
lun 16 Sep 2013
Les meilleurs endroits pour pécher sont parfois placés près de lignes électriques. On aurait tendance à penser que l'unique menace soit que le fil de la canne à pêche atteigne la ligne électrique. Pourtant, il existe un autre danger : il…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *