Les Prix EDF Pulse 2017 : l’humain au coeur de l'innovation

Les Prix EDF Pulse 2017 : l’humain au coeur de l’innovation

EDF-pulse-innovations

Ils étaient 529 candidats au départ, douze finalistes et finalement cinq gagnants : pour sa quatrième édition seulement, le concours EDF Pulse 2017 a remporté un vif succès. Jeunes entreprises et grandes idées se sont côtoyées dans les allées du pavillon d’exposition pour apporter des solutions aux quatre grands thèmes d’innovation défendus par EDF Pulse : Smart Home pour rendre l’habitat plus performant et plus sûr, Smart City pour inventer la ville eco-responsable de demain, Smart Business pour inventer des entreprises toujours plus performantes, et la catégorie Smart Health pour envisager des technologies au service de la santé humaine. L’humain justement était au coeur de ce palmarès 2017 : plusieurs des prix ont ainsi récompensé des initiatives visant le mieux-vivre des Hommes dans un environnement connecté au service de l’autonomie.

La technologie au service de l’humain

Pour cette cuvée 2017 du Prix EDF Pulse, le fil conducteur a sans conteste été la technologie au service de l’humain. Parmi les idées récompensées, plusieurs ont ainsi cherché à développer des solutions pour faciliter la vie quotidienne des personnes et augmenter l’autonomie des individus les plus fragiles. C’est notamment le cas de Howz, le projet qui a remporté le prix Smart Home, un concept de capteurs communicants développés par l’entreprise anglaise Intelesant. L’idée est de déployer un réseau de capteurs dans le domicile d’une personne âgée pour enregistrer ses mouvements physiques ainsi que son activité (ouverture/fermeture des portes, usages de l’électricité…). Ces informations peuvent ensuite être transmises aux proches pour vérifier que la personne va bien.

Dans cette même logique de l’autonomie encadrée, on retrouve l’entreprise Neuradom avec son projet AutonHome qui a remporté le prix Smart Health. Les chercheurs de Neuradom se sont inspirés des dernières avancées en matière de réalité virtuelle pour mettre au point un système complet de rééducation immersive. Grâce à un casque de réalité augmentée et à un écran interactif, les patients bénéficient d’un programme sur-mesure et sécurisé. Ils répètent les mouvements qu’ils voient et peuvent ainsi progresser à leur rythme. Non seulement ce programme est sensé leur permettre de progresser plus rapidement mais il leur permet aussi de rester à leur domicile et d’éviter une hospitalisation. Car le suivi médical n’est pas oublié : le personnel médical a accès au suivi du patient en rééducation et peut ainsi suivre sa progression, voire être alerté en cas de problème.

Comme une validation de cette tendance à mettre l’humain au cœur de la technologie, le prix du public a également été décerné à une innovation qui favorise l’autonomie des personnes. Les lecteurs du magazine Futura ont ainsi choisi de récompenser le projet Panda Guide. Ce dernier s’adresse aux personnes aveugles ou malvoyantes pour les aider à appréhender le monde en toute autonomie. Il s’agit d’un casque auditif peu encombrant, muni d’un micro, d’une caméra miniature et d’une connexion système reliée au smartphone de l’utilisateur. Pour utiliser l’application, il suffit de parler dans le casque. L’utilisateur peut par exemple demander à l’application de lui décrire le lieu dans lequel il se trouve et même lui demander de localiser un objet précis. L’application le guide alors vocalement. En complément au système, l’application propose une connexion internet avec la communauté des autres utilisateurs pour s’entraider en cas de difficulté.

Panda Guide a reçu le prix du public aux Prix EDF Pulse. Ce casque audio innovant doit permettre aux malvoyants de gagner en autonomie dans leurs déplacements.

Des innovations pour un monde plus agile

Si l’humain semble destiné à gagner en autonomie, les lauréats des Prix EDF Pulse semblent aussi déterminés à rendre le monde plus agile pour répondre aux besoins humains. Les deux derniers prix, Smart City et Smart Business, ont ainsi récompensé des projets qui visent à mieux exploiter les ressources de la nature. Woodoo, qui a remporté le prix Smart City, est un nouveau matériau qui n’a pas manqué de susciter la curiosité et l’enthousiasme parmi les visiteurs. Car si ce matériau nouvelle génération ressemble à première vue à un bois traditionnel, il déploie en fait des propriétés complètement innovantes. Le Woodoo est un bois augmenté à l’aide des techniques de chimie verte : sa composition contient une molécule transformée qui permet au bois de devenir particulièrement résistant au feu, imputrescible et même translucide ! Cette méthode d’amélioration chimique est d’autant plus intéressante qu’elle peut être utilisée sur n’importe quelle sorte de bois, y compris des essences qui étaient jusqu’ici peu ou pas du tout employées dans la construction.

De son côté, GEPS Techno, la petite entreprise française basée à Saint-Nazaire a fait de la mer son obsession au point de réussir à mettre au point une plateforme capable d’exploiter tout le potentiel énergétique de l’océan. La réflexion est partie d’un constat simple : lorsqu’une éolienne offshore tombe en panne, la production stoppe aussitôt et elle doit attendre la réparation pour reprendre. Un délai relativement long pendant lequel l’éolienne ne fournit plus aucune énergie. Or le vent n’est pas la seule force qu’on trouve au large : la houle, le courant et le soleil peuvent également être exploités pour fournir de l’énergie. La plateforme de GEPS Techno peut intervenir rapidement pour se brancher sur une éolienne en panne et ainsi lancer une production d’énergie temporaire. Le résultat offre une piste de travail sérieuse pour améliorer le rendement des éoliennes offshore, et il a été salué par le prix Smart business.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 17 Mai 2017
La consommation d'électricité est un enjeu de taille dans les territoires insulaires non interconnectés au réseau national. Notamment à la Martinique ou en Guyane. Connaître et comprendre cette dépense par commune permet d'ajuster au mieux les capacités de production et…
mer 11 Jan 2017
La loi relative à la transition énergétique pour une croissance verte d'août 2015 fait de l'efficacité énergétique un levier essentiel de la transition énergétique. Cependant, à en croire l’AIE et RTE, la consommation d'énergie en France ne s'oriente clairement pas à la…
sam 3 Juin 2017
Remis au goût du jour par la loi de transition énergétique pour une croissance verte, le concept d'économie circulaire entend encourager le développement des filières industrielles de recyclage à la fois prometteuses économiquement et indispensables au regard des enjeux environnementaux…
mer 18 Mai 2016
L'Arab Petroleum Investments Corporation (Apicorp) appelle à des investissements considérables dans les infrastructures électriques du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord. Selon une étude réalisée par l'Apicorp, ce ne sont pas moins de 334 milliards de dollars qui devront être…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *