Lens : une "valise énergie" pour traquer les dépenses inutiles

Lens : une « valise énergie » pour traquer les dépenses inutiles

Lens-valise-energie

Faire la chasse aux déperditions d’énergie, tous les particuliers voudraient pouvoir le faire. Mais pour commencer, il faut déjà dresser le bilan énergétique de son habitation. Une démarche assez complexe rendue difficile d’accès par le prix des appareils de mesure. Pour résoudre le problème, l’espace info énergie de la ville de Lens a eu une idée ingénieuse : mettre à la disposition des habitants une valise énergie qui contient tous les appareils nécessaires pour faire un état des lieux de sa propre consommation d’énergie. Grâce à ce prêt gratuit, les particuliers peuvent enfin analyser dans le détail leur consommation d’énergie, trouver les points faibles de leur habitation et entamer les travaux de rénovation nécessaires pour faire des économies.

Une vraie demande de la part des particuliers

L’espace info énergie de Lens l’avait constaté depuis longtemps : les particuliers sont très demandeurs en ce qui concerne des informations détaillées sur la performance énergétique de leur habitation. L’engouement autour des « balades d’énergie », pendant lesquelles des experts passent au crible les maisons du voisinage avec une caméra thermique, ont bien prouvé qu’il y avait un intérêt dans cette démarche d’information. Grâce à cette caméra qui enregistre les ondes de chaleur, on peut facilement détecter les points faibles dans l’isolation d’un bâtiment.

La caméra thermique sert à identifier les problèmes d’isolation d’une structure.

Mais acheter une caméra thermique est un investissement lourd qui n’est pas à la portée de tous les ménages : il faut compter entre 300 et 500 euros selon les modèles. En 2016, l’espace info énergie de Lens s’est donc équipé de sa propre caméra thermique et a lancé un système de prêt original : en échange d’un chèque de caution, les particuliers peuvent emprunter la caméra, bénéficier d’une formation d’une heure pour apprendre à s’en servir, et ainsi constater eux-mêmes les déperditions d’énergie de leur habitation. Au moment de rendre la caméra thermique, les particuliers rapportent les mesures enregistrées au point info énergie. Ils bénéficient alors de l’expertise d’un conseiller qui analyse avec eux les données enregistrées à l’aide d’un logiciel spécial. Le conseiller peut alors orienter les particuliers vers différentes solutions pour améliorer l’efficacité énergétique de l’habitation.

Après un an de fonctionnement, le service de prêt de la caméra thermique a rencontré un large succès auprès des habitants de Lens. Une réussite qui a poussé les responsables du point info énergie à envisager une nouvelle étape dans le développement du diagnostic énergétique : proposer plus de matériel en prêt pour effectuer des bilans détaillés des habitations.

La valise énergie : un équipement de pointe

La caméra thermique donne des renseignements précieux sur les déperditions d’énergie dans la structure d’une habitation. Mais ces informations ne sont pas exhaustives et les problèmes de déperdition d’énergie ne sont pas les seuls à grever la facture énergétique des ménages français. Problèmes d’aération, appareils en surconsommation, manque d’optimisation de l’éclairage… Autant de difficultés qui peuvent être mesurées précisément grâce à du matériel adéquat pour ainsi dresser un bilan énergétique vraiment complet. En complément de la caméra thermique, la valise énergie contient depuis début septembre 2017 un ensemble d’appareils à la pointe de la technologie : anémomètre, consomètre, humidimètre, luxmètre et autres outils électroniques surprenants ont fait leur entrée dans la panoplie des chasseurs de fuites d’énergie.

Si certains appareils sont déjà connus du grand public, leurs applications dans le cas de la consommation d’énergie domestique sont souvent mal connues. L’humidimètre peut ainsi donner le taux d’humidité général dans une pièce et renseigner les consommateurs pour savoir si ce taux est dans la moyenne ou pas. Mais il peut également servir à diagnostiquer les problèmes d’humidité à l’intérieur des murs. L’anémomètre, qui sert habituellement à mesurer la force du vent en extérieur, trouve une utilité surprenante mais efficace pour débusquer les courants d’air dans une maison ainsi que les problèmes de Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) dans les salles de bain. Moins connu mais tout aussi utile, le luxmètre permet de mesurer le taux de luminosité d’une pièce ; ses indications servent alors à savoir si l’éclairage installé dans la pièce est adapté ou pas et s’il ne pourrait pas être optimisé pour limiter les dépenses en éclairage.

La valise énergie s’est enrichie de plusieurs appareils dont un luxmètre qui mesure la luminosité des pièces et permet d’ajuster l’éclairage pour une consommation énergétique optimisée

Outre les appareils qui mesurent les performances de la structure, plusieurs autres outils permettent de tester les performances des appareils électroménagers pour faire là aussi la chasse aux dépenses d’énergie inutiles. Le consomètre enregistre la puissance de chacun des appareils du foyer, ce qui permet de mieux comprendre le poids de l’électroménager sur la facture finale d’électricité. Même idée avec le détecteur de fuites d’ondes qui sert à tester l’étanchéité du four à micro-ondes.

Avec toutes les informations collectées, les particuliers peuvent dresser un bilan énergétique vraiment complet de leur habitation et ainsi identifier les postes de dépenses d’énergie sur lesquels ils peuvent faire des économies.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 6 Avr 2017
Déjà engagé dans le déploiement d'une réseau de stations de recharge à l'échelle nationale, via sa filiale Sodetrel notamment, le groupe EDF poursuit ses efforts pour améliorer l'accessibilité de la mobilité électrique aux usagers. L'énergéticien français vient de lancer deux…
mar 27 Déc 2016
A l’occasion de la visite d’État en France du Président sénégalais, Macky Sall, la ministre de l'Environnement et de l'Energie Ségolène Royal a signé un nouvel accord en vue du renforcement de la coopération avec ce pays sur des projets…
mer 23 Mar 2016
Selon un rapport publié mercredi 16 mars par l'Agence Internationale de l'Énergie (AIE), les émissions mondiales de dioxyde de carbone issues du secteur de l'énergie n'ont pas augmenté en 2015. Pour la seconde année consécutive, les émissions de gaz à…
jeu 9 Mar 2017
La chute des investissements dans le secteur pétrolier liée au faible prix du baril en cours depuis 2014 pourrait rapidement poser problème dans un contexte de hausse constante de la consommation mondiale. L'Agence internationale de l'énergie (AIE) estime même qu'une…

COMMENTAIRES

  • C est une idee excellente quand on connait les besoins gigantesques en isolation des logements. Aider les menages a determiner par eux-memes ce qui doit etre fait est une excellente idee, qui, je l espere se propagera dans toute la France.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *