Les tarifs réglementés du gaz se stabilisent au mois de septembre 2017 - L'EnerGeek

Les tarifs réglementés du gaz se stabilisent au mois de septembre 2017

economies-energie-gaz

Après plusieurs mois de baisse consécutifs contrebalançant la forte hausse du mois de janvier dernier, les tarifs réglementés du gaz ne devraient pas évoluer à la rentrée. Selon un communiqué officiel de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) publié mardi 30 août 2017, ces tarifs, appliqués par Engie (ex GDF -Suez) à environ 5,8 millions de consommateurs dans l’Hexagone, resteront stables au 1er septembre par rapport à leur niveau du mois d’août.

A la suite de la forte diminution enregistrée cette été (-0,8% en août et – 4,3% en juillet), traduisant la tendance baissière sur cette même période des coûts d’approvisionnement du fournisseur Engie, les tarifs réglementés du gaz resteront stables jusqu’au 1er octobre prochain. Aucune évolution n’est prévue au mois de septembre selon les chiffres officiels communiqués la semaine dernière par la CRE.

Lire aussi : Les tarifs réglementés du gaz baisseront de 0,8% en août 2017

En baisse moyenne de 20,5% depuis le 1er janvier 2014, ces tarifs avaient augmenté de manière significative cet hiver, plus particulièrement au mois de janvier 2017 pour lequel la CRE avait autorisé une hausse de 5% du fait de la hausse d’une taxe et des coûts d’approvisionnement d’Engie, avant d’entamer une nouvelle phase de diminution au printemps.

Lire aussi : Marché de l’énergie : est-ce la fin des tarifs réglementés ?

Pour rappel, depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, les 10,6 millions de consommateurs français abonnés au gaz ont le choix entre les tarifs réglementés de l’ancien monopole, et les prix de marché, proposés tant par Engie que par ses concurrents (EDF, Direct Energie, Eni, Lampiris, etc). Les tarifs réglementés du gaz n’incluent pas les diverses taxes, mais comprennent les coûts d’approvisionnement d’Engie, et sont révisés mensuellement par le collège de la Commission de régulation de l’énergie, selon une formule qui prend en compte notamment les prix du gaz sur le marché de gros et le cours du baril de pétrole. Ils pourraient toutefois bientôt disparaître, le Conseil d’Etat ayant jugé en juillet dernier, leur maintien contraire au droit européen.

Crédits photo : Stevepb

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 10 Oct 2017
Si la production de gaz vert continue d'augmenter en France, grâce notamment à des mécanismes de soutien public réguliers, la filière ne compte actuellement que 36 sites de production de biométhane en service et le pays est encore très en…
ven 2 Déc 2016
Si l'Union européenne tente tant bien que mal de réduire sa dépendance au gaz russe depuis le conflit ukrainien et la dégradation de ses relations diplomatiques et commerciales avec la Russie, sa stratégie ne semble pas vraiment porter ses fruits.…
mer 21 Juin 2017
Comme prévu dans l’accord de cession du pôle énergie d’Alstom conclu en 2015, le groupe General Electric (GE) devrait bien investir dans de nouveaux moyens de production en Franche-Comté et créer plusieurs centaines d’emplois supplémentaires. Le conglomérat industriel américain a…
mar 3 Juin 2014
Issu de la collaboration entre le constructeur/exploitant de datacenters Choreus et le groupe Gaz réseau Distribution France (GrDF), le premier datacenter européen alimenté exclusivement au gaz naturel devrait voir le jour sur le site d’Aubergenville en Ile-de-France. La technologie trigénération…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *