Eclairage intelligent : Citelum remporte un nouveau contrat au Mexique - L'EnerGeek

Eclairage intelligent : Citelum remporte un nouveau contrat au Mexique

eclairage-public-intelligent-citelum-mexico

A l’heure où les solutions pour des villes plus intelligentes et connectées se multiplient, la société Citelum, filiale du groupe EDF spécialisée dans l’éclairage intelligent et les services connectés associés, permet aux grandes agglomérations d’être plus économes en énergie, plus sûres, et plus attractives. C’est notamment le cas dans la ville de Mexico où Citelum agit depuis 2010 pour la rénovation de plusieurs milliers de points lumineux. Le groupe français vient par ailleurs de remporter un nouveau contrat avec la capitale mexicaine pour une durée de six ans supplémentaires.

Le développement de l’éclairage public à faible consommation est aujourd’hui un des leviers sur lesquels devront agir les villes intelligentes de demain pour renforcer leur action en matière d’efficacité énergétique et mettre en place des systèmes de production et de gestion énergétique plus durables. Le groupe français Citelum agit dans ce sens et propose depuis plusieurs années déjà des services de gestion et d’optimisation énergétique des éclairages, permettant aux grandes agglomérations de diminuer leurs consommations d’énergie et leurs émissions de CO2.

Lire aussi : « Havre de lumière » : la centrale EDF s’illumine pour les 500 ans du Havre

Très actif au Mexique où il détient 14 contrats en cours, Citelum a annoncé lundi 17 juillet  2017 avoir remporté un nouveau contrat de 130 millions d’euros avec la ville de Mexico qui portera sur la rénovation et la maintenance de l’éclairage du centre historique et de plusieurs autres quartiers de la capitale mexicaine pour une période de six ans. Citelum va ainsi rénover plus de 43.000 points lumineux, dont plus de 12.000 seront équipés de la technologie LED. « Ce nouveau contrat avec la ville de Mexico est le fruit de notre engagement auprès de notre client et des résultats de nos équipes sur le terrain. Nous sommes très fiers d’accompagner les actions d’efficience énergétique de la ville qui soutient l’Accord de Paris et la lutte contre le changement climatique », a commenté Carmen Munoz-Dormoy, Directeur Général de Citelum

Lire aussi : EDF veut doubler son chiffre d’affaires dans les solutions énergétiques d’ici 2025

En 2010, Citelum avait déjà remporté un marché pour la rénovation de plusieurs milliers de points lumineux de Mexico, grâce auquel la ville a pu réduire sa facture énergétique sur la partie rénovée de 44% et diminuer son taux de panne de luminaires à 0,9% contre 59% auparavant. A l’échelle internationale, la filiale d’EDF a déjà réalisé plus de 3000 projets et événements, avec par exemple les 120 ans de la Tour Eiffel, la mise en lumière du Tower Bridge de Londres en 2012, ou encore celle du Francis Case Memorial Bridge à Washington en 2016. Elle a atteint un chiffre d’affaires total de 300 millions d’euros l’année dernière.

Crédits photo : Citelum

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 18 Juil 2017
Nous savons tous que, selon notre source d'énergie, les prix augmentent fatalement. L'écart sur une année n'a pas forcément d'impact direct pour le consommateur mais l'augmentation est bien là... A l'aide du graphique ci-dessous, L'Energeek a décidé d'analyser le coût…
ven 9 Juin 2017
Premier fournisseur d’électricité outre-Manche, EDF souhaite profiter de sa position dominante pour renforcer ses activités dans les services énergétiques au Royaume-Uni. Le groupe français a annoncé mardi 6 juin 2017, l’acquisition de la société britannique Imtech, une société spécialisée dans…
ven 2 Déc 2016
Si la précarité énergétique est en hausse ces dernières années en France selon le dernier bilan de l'ONPE (Observatoire national de la précarité énergétique), les dépenses moyennes consacrées à l'énergie par ménage ont quant à elle diminué de 2,9% en…
jeu 18 Avr 2013
La production électrique de la Russie est largement dominée par les énergies fossiles. Le pays dispose d’importantes ressources en gaz et autres hydrocarbures. Mais il développe peu les filières renouvelables. D’après les chiffres publiés par l’observatoire des énergies renouvelables Observ’ER,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *