Engie prévoit d’investir un milliard d’euros dans les énergies propres en Chine Engie prévoit d’investir un milliard d’euros dans les énergies propres en Chine

Engie prévoit d’investir un milliard d’euros dans les énergies propres en Chine

Engie-Isabelle_kocher_chine

A l’instar du groupe EDF, le fournisseur français de gaz et d’électricité Engie s’engage lui aussi pleinement sur le marché des énergies renouvelables chinois. De passage à Pékin mercredi 12 juillet 2017, la directrice générale du géant énergétique français, Isabelle Kocher, a en effet affiché de fortes ambitions de développement dans ce pays, et dévoilé un plan d’investissement de près d’un milliard d’euros dans les énergies propres pour les prochaines années.

Premier marché mondial en matière d’énergies renouvelables, la Chine devrait enregistrer une très forte croissance dans les années à venir sur ce secteur, et s’impose de fait comme un pays prioritaire de développement pour de nombreux acteurs énergétiques européens. Après EDF EN qui s’est lancé en 2016 dans son premier projet éolien en Chine, le groupe Engie a lui aussi pris pied sur le marché de l’énergie renouvelable chinois, via l’acquisition en avril dernier, de 30% du capital d’Unisun, une société chinoise présente à la fois sur la gestion de projet et sur la fabrication d’équipements photovoltaïques.

Lire aussi : Charbon : la Chine joue-t-elle vraiment le jeu de la transition énergétique ?

Le producteur français n’entend toutefois pas s’arrêter là et devrait multiplier les investissements et les partenariats dans les années à venir. Engie, qui a déjà engagé début 2016 un plan d’investissement de 22 milliards d’euros au niveau mondial dans les énergies nouvelles, compte notamment investir plus d’un milliard d’euros en Chine dans le solaire, le biogaz, les stations de recharge pour voitures électriques et les réseaux urbains de chaleur et de froid.

Lire aussi : Engie et le Suisse Bertrand Piccard s’allient pour soutenir les technologies renouvelables

« Les besoins sont immenses », a déclaré la dirigeante du groupe, qui s’est dite « impressionnée » par « la vitesse de déploiement » des énergies renouvelables en Chine. Dans ce contexte, « nous avons de très belles années de développement devant nous », a-t-elle assuré. Le groupe est pour le moment à la recherche d’un partenaire chinois « pour marier notre capacité technologique avec un acteur qui a une emprise locale », a-t-elle conclu.

Crédits photo : Isabelle Kocher (Twitter)

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 7 Jan 2014
Généralement composées de silicium, les cellules photovoltaïques sont des dispositifs en charge de convertir l'énergie lumineuse du soleil en électricité. En raison du coût relativement élevé du silicium et d'un faible rendement (le taux de conversion moyen d'un panneau solaire…
mer 7 Juin 2017
Selon une enquête réalisée par l’institut d’étude GfK pour Cofidis Retail et publiée mardi 30 mai 2017, les Français propriétaires de leur logement sont en majorité favorables aux énergies renouvelables. Ils seraient déjà plus de 20% à utiliser des énergies…
jeu 26 Déc 2013
EDF  a annoncé des investissements conséquents dans les Ardennes, destinés à préparer la prolongation de la durée de vie des deux plus gros sites de production électricité du département : l’usine hydroélectrique du Revin et la centrale nucléaire de Chooz. Ce programme de rénovation va d’abord concerner…
ven 8 Juil 2016
Le 7 juillet dernier, le Cameroun s’est entendu avec EDF et la SFI pour créer la Nachtigal Hydro Power Company. L’énergéticien français et la filiale de la Banque mondiale vont ainsi participer à un investissement estimé à un milliard d’euros…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *