Restructuration d'Areva : Mitsubishi et Assystem entrent officiellement au capital de New NP - L'EnerGeek

Restructuration d’Areva : Mitsubishi et Assystem entrent officiellement au capital de New NP

areva-capitalisation-edf

Comme pressenti depuis plusieurs semaines, le groupe EDF a officialisé lundi 10 juillet 2017, les prises de participation des groupes japonais et français Mitsubishi (MHI) et Assystem au sein du nouvel Areva NP, spécialisé dans les activités réacteur et repris par EDF d’ici la fin de l’année. Les deux groupes disposeront respectivement d’une part de 15% (pouvant aller jusqu’à 19,5%) et de 5% du capital de nouveau fleuron de l’industrie nucléaire française.

En vertu de l’accord de cession signé le 15 novembre 2016 entre Areva et EDF, l’énergéticien public disposera d’ici la fin de l’année, d’une participation de 51% à 75% du capital de « New NP »  , lui conférant le contrôle exclusif de cette entité initialement détenue à 100% par Areva NP. La participation d’Areva (NewCo) sera quant à elle limitée à 15% laissant ainsi un solde disponible pour d’éventuels partenaires.

Lire aussi : Le japonais MHI pourrait investir 335 millions d’euros supplémentaires dans Areva

Des rapprochements ont donc été engagés ces derniers mois dans le but de faire entrer de nouveaux investisseurs dans Areva NP aux côtés d’EDF, et d’aider l’électricien français à remettre le groupe Areva d’aplomb. En marge de leur collaboration dans le cadre du projet de réacteur ATMEA, le groupe EDF et le japonais Mitsubishi Heavy Industries (MHI) avaient notamment évoqué lors de la signature d’un protocole d’accord en juin dernier la possibilité d’une prise de participation minoritaire de MHI dans Areva NP « au titre de partenaire stratégique ». De son côté, la société française d’ingénierie Assystem avait exprimé en mai dernier sa volonté de céder une part majoritaire de sa division de recherche et développement externalisée GPS, afin de financer une prise de participation au sein du nouvel Areva NP.

Lire aussi : Le Français Assystem pourrait prendre une participation de 5% dans Areva NP

La participation de ces deux investisseurs a finalement été confirmée officiellement par le groupe EDF qui a rendu public cette semaine « la signature des accords engageants d’entrée au capital de New NP » des sociétés Mitsubishi Heavy Industries (MHI) et Assystem, tout en précisant qu’il restait ouvert « à l’entrée d’autres partenaires stratégiques ». ces prises de participation qui représenteront entre 15% et 19,5% pour MHI et 5% pour Assystem seront effectives d’ici la fin de l’année. « L’entrée de nouveaux partenaires leaders dans leur domaine au capital de New NP marque une étape essentielle dans la refondation de la filière nucléaire française. Cela démontre l’attractivité de nos projets et de notre expertise auprès des autres acteurs français et internationaux du secteur« , a déclaré à cette occasion Jean-Bernard Lévy, Président Directeur-Général d’EDF. Pour rappel, la nouvelle entité New NP regroupera les activités industrielles, de conception et de fourniture de réacteurs nucléaires et d’équipements, d’assemblages combustible du groupe Areva.

Crédits photo : Guihlem Vellut

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 28 Nov 2013
Une délégation de trente industriels d'Arabie Saoudite, conduite par le ministre délégué aux affaires industrielles M. Walid Abukhaled, s'est rendue en France mi-novembre pour des visites consacrées au développement du réseau nucléaire saoudien. Ces industriels se sont rendus dans les…
mer 9 Nov 2016
Un mémorandum d’entente relatif à la construction de plusieurs centrales nucléaires a été signé lors d’une rencontre entre le président ougandais, Yoweri Museveni, et un représentant de Rosatom State Atomic Energy Corporation. Grâce à un investissement estimé à 3 milliards…
ven 5 Mai 2017
Après le débat de l’entre-deux-tours de la présidentielle et avant de connaître dimanche 7 mai 2017 le futur président de la République, la politique énergétique proposée par les deux candidats interroge. Alors qu’Emmanuel Macron souhaite mettre en œuvre la transition…
mar 17 Mai 2016
Dans "Uranium africain, une histoire globale" qu'elle vient de publier, la professeure d'histoire à l'Université du Michigan Gabrielle Hecht fait le point sur l’état des réserves d'uranium situées de l’autre côté de la méditerranée.  (suite…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *