EDF EN finalise l'acquisition du groupe Futuren - L'EnerGeek

EDF EN finalise l’acquisition du groupe Futuren

Conformément à l’accord signé le 10 mai dernier, EDF EN, filiale du groupe français spécialisée dans les énergies renouvelables, a finalement officialisé, vendredi 9 juin 2017, le rachat de la majorité des parts du producteur d’énergie éolienne Futuren pour un total de 320 millions d’euros. Cette acquisition permettra notamment à EDF de confirmer ses ambitions à l’international et de renforcer ses positions dans le secteur éolien en Italie, au Maroc et en Allemagne.

A la suite de l’accord « ferme et définitif » conclu le mois dernier entre EDF Energies Nouvelles et le concert d’actionnaires majoritaires de Futuren, la filiale de l’électricien public a finalement validé le rachat de 67,2% du spécialiste de l’éolien, dont 61,6% des actions ordinaires (au prix unitaire de 1,15€) et 96,0% des obligations convertibles (au prix unitaire de 9,37€ coupon détaché). « Cette acquisition définitive fait suite, d’une part, à l’issue positive des procédures applicables en matière sociale, et, d’autre part, à l’approbation reçue de l’autorité allemande de la concurrence (Bundeskartellamt) », explique EDF EN dans un communiqué.

Lire aussi : EDF EN se positionne pour le rachat du spécialiste de l’éolien Futuren

Cette prise de contrôle se traduira prochainement par l’entrée au conseil d’administration de Futuren de trois représentants d’EDF EN, dont l’un occupera le siège de président. Par la suite et conformément aux lois et réglementations applicables, EDF Energies Nouvelles devrait également déposer auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) un projet d’Offre Publique d’Achat Simplifiée (OPAS) portant sur l’ensemble des actions et des obligations restantes de Futuren.

Lire aussi : EDF EN met en service 3 nouveaux parcs éoliens au Royaume-Uni

Cette acquisition permettra au groupe EDF d’augmenter de 15 à 20% ses capacités  de production et de prendre position en Allemagne, un pays où il est pour l’instant très peu présent. « Avec Futuren, EDF EN se renforce dans quatre pays en ligne avec la stratégie de développement international du groupe, qui vise à doubler son parc renouvelable d’ici 2030″, expliquait en mai dernier le Président du groupe EDF EN, Antoine Cahuzac. Pour rappel, le groupe Futuren, spécialisé dans l’éolien terrestre, est présent en France, en Allemagne, en Italie et au Maroc, où il exploite 389 mégawatts et gère 357 MW pour compte de tiers. Il détient également un portefeuille de projets autorisés de 168 MW.

Crédits photo : Tascalo

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 6 Fév 2014
Le Conseil mondial de l’énergie éolienne (GWEC)  a annoncé, le mercredi  5 février, que pour la première fois depuis 1996, les installations d’éoliennes ont connu un recul l'an dernier. En 2013, les éoliennes installées l'an dernier partout dans le monde…
jeu 5 Jan 2017
Le groupe énergétique Engie et Crédit Agricole Assurances ont annoncé mardi 3 janvier le renforcement de leur partenariat dans l'éolien terrestre via l'intégration des capacités de production de la filiale d'Engie MAÏA EOLIS. Initiée en 2013 par la création d'une…
jeu 31 Mar 2016
Au moment où le Parlement européen envisage de modifier l’étiquetage énergétique sur les appareils électroménagers, l’UFC-Que Choisir publie les résultats des enquêtes menées dans le cadre du projet européen MarketWatch. (suite…)
mer 30 Mar 2016
Depuis 1973, EDF utilise la mer de glace pour générer de l’énergie propre : située dans les Alpes, elle peut produire l'équivalent de la consommation annuelle d'électricité de 50.000 personnes, mais doit néanmoins faire face à de nombreuses contraintes. (suite…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *