EDF acquiert la société britannique Imtech et renforce ainsi sa stratégie énergétique - L'EnerGeek

EDF acquiert la société britannique Imtech et renforce ainsi sa stratégie énergétique

Premier fournisseur d’électricité outre-Manche, EDF souhaite profiter de sa position dominante pour renforcer ses activités dans les services énergétiques au Royaume-Uni. Le groupe français a annoncé mardi 6 juin 2017, l’acquisition de la société britannique Imtech, une société spécialisée dans le génie électrique et l’exploitation et la maintenance des bâtiments industriels et tertiaires.

Si le groupe français était déjà présent dans le secteur de l’efficacité énergétique au Royaume-Uni (il réalisait jusqu’à présent « quelques dizaines de millions de livres de chiffres d’affaires » chaque année selon Vincent de Rivaz, PDG d’EDF Energy), le rachat de la société Imtech, forte d’un chiffre d’affaires de plus de 400 millions de livres (environ 460 millions d’euros), est « un saut quantitatif important ». Cette opération lui permettra notamment de proposer de nouveaux services à ses clients grâce à l’expertise d’Imptech dans le génie climatique et électrique, et l’optimisation énergétique de bâtiments.

Lire aussi : EDF EN met en service 3 nouveaux parcs éoliens au Royaume-Uni

« Pour maintenir cette position de leader et sécuriser nos marges, il est important d’aller au delà de la fourniture d’énergie proprement dite », explique Vincent de Rivaz pour justifier une diversification somme toute assez logique. Si le montant de l’opération n’a pas été dévoilé, on sait néanmoins qu’elle sera menée par EDF Energy Services, une coentreprise créée début 2017 entre EDF Energy (filiale d’EDF au Royaume-Uni) et Dalkia (filiale d’EDF spécialisée dans les services énergétiques). La société britannique et ses 2100 salariés formeront quant à eux toujours une entité opérationnelle autonome.

Lire aussi : Services énergétiques : Dalkia veut poursuivre son développement à l’international

« C’est une opportunité pour Dalkia d’accélérer sa croissance à l’international. C’est une étape très importante pour nous », a ajouté à l’AFP sa directrice générale, Sylvie Jéhanno, arrivée à la tête de l’entreprise en janvier 2017. Dalkia a déjà procédé à plusieurs acquisitions à hors France depuis 2014 et le partage de ses activités avec Veolia (le groupe Veolia reprenant les actifs à l’étranger), dont le polonais ZEC Katowice, l’américain Groom Energy Solutions ou l’activité russe de l’italien Fenice (Fenice Rus).

Crédits photo : Imtech

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 6 Mar 2017
Emmanuel Macron, figure de proue du courant progressiste, veut défendre la loi de transition énergétique. Le texte phare du précédent quinquennat fixe plusieurs objectifs à atteindre à l’horizon 2050. Pour y parvenir, il pourra notamment s’appuyer sur les travaux de l’Agence…
mer 10 Juin 2015
Qui n’a jamais été interrompu dans sa navigation internet par une panne de batterie ? C’est pour nous faire oublier cette situation inconfortable que des chercheurs américains expérimentent actuellement un système de recharge des appareils mobiles grâce au Wifi. Ce système…
jeu 20 Juil 2017
Afin de réaliser son objectif de neutralité carbone, la Ville de Paris a choisi de se doter d’un Fonds d’investissement pour la transition écologique. La capitale a signé mardi 18 juillet 2017 en collaboration avec la Caisse des Dépôts, une…
mer 15 Mar 2017
Si les nouvelles orientations données par l'administration Trump à la politique énergétique et environnementale américaine inquiètent, la résistance s'organise progressivement aux Etats-Unis à l'échelle locale. Présent à Paris aux côté d'Anne Hidalgo, l'ex-maire de New York Michael Bloomberg, a en…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *