L'énergie éolienne en forte progression au 1er trimestre 2017 - L'EnerGeek

L’énergie éolienne en forte progression au 1er trimestre 2017

La stabilisation progressive du cadre réglementaire et économique de la filière éolienne en France continue de porter ses fruits. Après une année 2016 record, les professionnels du secteur ont enregistré au premier trimestre 2017 un taux de croissance exceptionnel des nouvelles capacités raccordées au réseau national, laissant présager un avenir florissant répondant aux attentes de la transition énergétique.

Selon de nouvelles données publiées jeudi 1er juin 2017 par le ministère de la Transition écologique et solidaire, la puissance éolienne raccordée au parc de production électrique français aurait plus que doublé au premier trimestre 2017 pour atteindre 330 mégawatts (MW) contre seulement 141 MW au premier trimestre 2016. Il s’agit là de « la plus forte (puissance raccordée) jamais observée lors d’un premier trimestre », avec 34 nouvelles installations contre 18 un an plus tôt, précise le ministère.

Lire aussi : Energie éolienne : EDF EN confirme le rachat de Futuren

Les capacités du parc éolien français atteignaient ainsi fin mars 12,1 gigawatts (GW) contre 11,8 GW fin 2016, auxquelles s’ajoutent un peu plus de 8 GW de projets éoliens terrestre en cours (dont 2,5 GW ont déjà une convention de raccordement signée). Concernant l’éolien en mer, la puissance des projets en file d’attente s’établit désormais à 3 GW. Malgré ces bons résultats, la production éolienne a néanmoins reculé de 12% sur la même période, à 6,9 térawattheures (TWh), en raison de conditions de vent défavorables en janvier et en février.

Lire aussi : La production d’énergie éolienne au cœur de la recherche technologique française

Rappelons que pour contribuer à l’objectif de 32% d’énergies renouvelables dans le mix énergétique français d’ici 2030, le nouveau Président Emmanuel Macron a promis de soumettre dès le début de son quinquennat un calendrier d’appels d’offres qui porteraient sur un total de 26.000 MW d’éolien et de solaire d’ici à fin 2023, ce qui représenterait plus de 30 milliards d’euros d’investissements.

Crédits photo : La compagnie du vent

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 10 Avr 2014
A l’instar du gouvernement allemand qui vient d’annoncer son intention de réduire les subventions accordées aux énergies renouvelables en Allemagne, la Commission européenne suspend le régime dérogatoire dont bénéficient les énergies vertes en Europe. Bruxelles chercher à ouvrir ce secteur…
mar 20 Oct 2015
Luminus, la filiale d’EDF en Belgique, vient de faire son entrée sur les marchés, pour faire face au désengagement des collectivités locales, actionnaires minoritaires (37,7%) du groupe. Par ailleurs, la firme entre dans une nouvelle phase de son développement, essentiellement…
mer 8 Juin 2016
Dans le cadre de sa participation au parlement de l'environnement organisé au Kenya à la fin du mois de mai, la ministre de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer, Ségolène Royal, a lancé officiellement le premier club énergies renouvelables…
L’objectif du Pakistan est de mettre fin aux coupures de courant à répétition qui frappent le pays et de réduire le déficit énergétique, qui est de plus de 4000 mégawatts. Pour cela, le gouvernement a opté pour différentes solutions. Tout d’abord, une…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *