La ville de Nevers inaugure le premier "eTree" d'Europe - L'EnerGeek

La ville de Nevers inaugure le premier « eTree » d’Europe

Dévoilé pour la première fois au public à l’occasion de la conférence sur le climat COP21 de Paris en décembre 2015, l’eTree entend révolutionner le mobilier urbain en offrant une source d’énergie renouvelable aux riverains. Le premier modèle installé en Europe a été inauguré lundi 29 mai 2017 dans la ville de Nevers au centre de la France par le géant de l’affichage publicitaire JCDecaux.

Après la Smartflower, cette fleur solaire développée par EDF EN comme un générateur intelligent parfait pour l’autoconsommation, c’est un arbre solaire qui a fait son apparition dans les rues de Nevers dans la Nièvre. La ville a inauguré cette semaine le premier eTree d’Europe, dont les feuilles carrées et photovoltaïques permettent à tout un chacun de recharger son téléphone ou son vélo électrique, de surfer en wifi sur le web ou tout simplement de s’abriter du soleil le jour et de s’éclairer la nuit.

Lire aussi : Le premier arbre solaire de France sera inauguré à Nevers

Conçu selon le modèle de l’acacia du désert israélien par la start up franco-israélienne Solar Tree Europ, en partenariat avec JCDecaux, cet arbre solaire connecté avait déjà été installé depuis 2015 dans plus d’une dizaine de villes dans le monde, notamment aux Etats-Unis (Californie (Super Bowl Stadium), Caroline du Nord, Manhattan), en Israël à Bethleem, dans les Caraïbes, et bientôt au Kazakhstan.

Lire aussi : La smartflower exposée au Jardin des Plantes

Pour Nevers, l’investissement dans cette innovation originale est avant tout « un symbole de l’engagement numérique de la ville depuis 2014″, explique le maire Denis Thuriot, mettant en avant ainsi l’émergence d’une ville et d’un territoire propices au développement de l’économie digitale. « Denis Thuriot avait une telle motivation, une telle vision de ce que l’eTree pourrait apporter à ses administrés, que nous avons décidé d’installer » le premier exemplaire européen dans sa ville, complète Bernard Bitan, co-créateur de l’arbre solaire.

Crédits photo : Solar Tree Europe

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 21 Avr 2017
A l'image de certains prototypes de turbines volantes développés par les start-up américaines Altareos Energies ou Makani Power, le groupe énergétique allemand souhaiterait lui aussi augmenter la productivité de l'énergie éolienne en allant chercher les vents soufflants en altitude, à…
jeu 31 Oct 2013
Le groupe Vinci vient de remporter un contrat pour automatiser 29 barrages fluviaux des départements de l’Aisne et de la Meuse.    Pendant les trois prochaines décennies, le groupe de BTP assurera l’exploitation et la maintenance de ces 29 ouvrages,…
mar 5 Fév 2013
Depuis le mois de novembre, l’énergie éolienne est la première source d’électricité de l’Espagne, et ce pour la première fois de l’histoire du pays. Selon l’association espagnole de l’énergie éolienne, le vent a permis de produire 6 TWh d’électricité au…
mar 7 Mar 2017
Depuis l’ouverture du marché des fournisseurs d’électricité, la donne à changé en matière énergétique, non seulement pour les professionnels mais aussi pour les particuliers. Et si la filière des énergies renouvelables est restée relativement discrète, des opportunités sont pourtant nées…

COMMENTAIRES

  • Vu ce que çà doit générer et le coût, entretien, durabilité etc, c’est quand même mieux de mettre de vrais arbres qui manquent souvent en ville et de réserver le solaire aux multiples toitures qui ne manquent pas, sans oublier l’hybride dont la part thermique est à grande échelle considérable et stockable à bas coût !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *