Myanmar : Total met en production le projet gazier Badamyar Myanmar : Total met en production le projet gazier Badamyar

Birmanie : Total met en production le projet gazier Badamyar

Le géant pétrolier français a annoncé mardi 2 mai 2017 avoir démarré la production du projet Badamyar, situé en mer à environ 220 kilomètres au sud de Yangon dans la République de l’Union du Myanmar (Birmanie). Ce projet permettra notamment de prolonger au-delà de 2020 le plateau de production du champ gazier de Yadana qui s’élève aujourd’hui à 8 milliards de m3/an.

Lancé en 2014, ce projet comprend l’installation d’une plateforme puits reliée aux installations de production de Yadana, et le forage de quatre nouveaux puits horizontaux permettant le développement satellite du champ de Badamyar. Total est ici l’opérateur officiel avec une participation majoritaire de 31,2 % contre 28,3 % pour Chevron-Unocal, 25,5 % pour PTTEP et 15% pour la compagnie nationale Myanma Oil and Gas Enterprise (MOGE).

Lire aussi : Total remporte un nouveau contrat pour l’exploration de gaz offshore à Chypre

« Ce nouveau démarrage pour Total en 2017, effectué conformément au calendrier initial et avec des coûts inférieurs de 20 % à ceux budgétés, démontre notre capacité à mettre en œuvre efficacement nos programmes de réduction des coûts », a déclaré Arnaud Breuillac, directeur général Exploration-Production. Mais ce projet souligne surtout « l’engagement de Total à développer des projets gaziers pour fournir au Myanmar ainsi qu’à la Thaïlande une énergie fiable, abordable et propre et soutenir le développement économique de ces pays au cours des années à venir », s’est félicité M. Breuillac.

Lire aussi : Moscou annonce une coopération nucléaire avec le Myanmar

Pour rappel, le groupe français est présent en République de l’Union du Myanmar (anciennement Birmanie) depuis 1992, en vertu d’un contrat signé avec la MOGE. Total y opère via sa filiale Total E&P Myanmar (TEPM) les blocs M5 et M6 du champ gazier offshore de Yadana, en production depuis 1998. La production de gaz des blocs M5 et M6 s’élève à plus de 8 milliards de m3/an et assure aujourd’hui la moitié de la consommation du gaz du pays, et environ 12 % de celle de son voisin la Thaïlande, via un gazoduc sous-marin et terrestre.

Crédits photo : Total

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 16 Mar 2017
Le groupe énergétique français a finalisé cette semaine la cession à l'Etat polonais de sa centrale thermique de Polaniec dans le cadre d'un accord signé le 23 décembre 2016 avec le groupe public Enea. Cette opération, réalisée pour un montant de…
mar 18 Oct 2016
Alors que l’Allemagne a accepté de ratifier l’Accord de Paris, elle ne semble pas en mesure de réduire ses émissions de gaz à effet de serre. Ainsi, en 2015, même si les énergies renouvelables atteignent des sommets, ses émissions de…
ven 20 Sep 2013
Un reportage diffusé au 20 heures de France 2 a probablement surpris les téléspectateurs français, Plus habitués à entendre parler de l’énergie allemande au travers du développement des parcs éoliens et des parcs solaires, ils ont découvert un autre aspect…
mer 28 Mai 2014
Si le lac Kivu est un des plus grands lacs africains, il est également un des plus dangereux en raison des grandes quantités de gaz qu'il contient. Afin de remédier au problème, le gouvernement rwandais et la société américaine ContourGlobal…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *