Solaire sur bâtiment : le gouvernement dévoile les lauréats d'un nouvel appel d'offres Solaire sur bâtiment : le gouvernement dévoile les lauréats d'un nouvel appel d'offres

Solaire sur bâtiment : le gouvernement dévoile les lauréats d’un nouvel appel d’offres

La ministre de l’Environnement et de l’Energie Ségolène Royal a dévoilé lors d’une réunion professionnelle jeudi 27 avril 2017, les lauréats de la première période de l’appel d’offres solaire lancé en 2016. Au total 361 projets ont été retenus pour la réalisation et l’exploitation d’installations de production d’électricité à partir de l’énergie solaire sur bâtiments, serres, hangars agricoles et ombrières de parking, de puissance comprise entre 100 kWc et 8 MWc.

Devant les principaux acteurs des filières renouvelables, réunis jeudi 27 avril 2017pour un point d’avancement des développements économiques et énergétiques liés à l’application de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte, la ministre a dévoilé plus de 150 MW de projets lauréats d’installations photovoltaïques sur bâtiments, ombrières de parking, hangars et serres agricoles, correspondant à la première période d’un appel d’offres pour installations solaires implantées sur bâtiments, lancé en septembre 2016 pour un volume total de 1.450 MW.

Lire aussi : EDF EN accélère son développement dans l’éolien et le solaire en France

Les 361 projets retenus ici valoriseront l’électricité produite à un prix moyen de 106.7 €/MWh, reflétant une baisse continue des prix de l’énergie solaire. Ils bénéficieront du nouveau dispositif de soutien, le « complément de rémunération », qui prévoit le versement d’une prime annuelle permettant de couvrir les investissements des producteurs lauréats, en plus des revenus générés par la vente de l’électricité sur le marché.

Lire aussi : Energie solaire : comment choisir le module photovoltaïque le plus adapté ?

50 % d’entre eux se sont également engagés à l’investissement participatif et verront leur prime majorée de 3 €/MWh. Cet engagement montre notamment la volonté croissante des Français et élus de s’impliquer dans la production énergétique locale.

Crédits photo : Antranias

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 7 Jan 2015
Pour répondre à une demande en électricité galopante tout en limitant ses émissions de CO2, l'Inde s'appuie sur l'énergie nucléaire comme nous l'avons vu hier. Mais pas seulement. Le gouvernement indien via son Premier ministre Narendra Modi a fortement relevé les objectifs…
mer 11 Sep 2013
Le Danemark a inauguré mercredi 4 septembre le parc éolien d’Anholt, le plus grand parc offshore du pays, dont les 111 turbines sont situées à 20 kilomètres au large des côtes de la péninsule du Jutland. Ce parc géant est…
ven 2 Sep 2016
Dans une étude réalisée par l’IPSOS, 90 % des Chinois interrogés s’inquiètent de la pollution de l’air dans leur pays. Alors que la puissance asiatique est déjà le premier marché mondial pour les énergies renouvelables, le sondage montre également que…
mar 3 Déc 2013
La centrale hydroélectrique d'Itaipu, installée sur le rio Paraná, à la frontière entre le Brésil et le Paraguay, devrait atteindre un nouveau record mondial de production d'électricité cette année. Devançant ainsi le barrage des Trois-Gorges, en Chine, la plus grande…

COMMENTAIRES

  • La mobilisation des acteurs est de plus en plus forte. Les dernières annonces concernant les énergies renouvelables – annonce des lauréats des appels d’offres, publication de l’arrêté tarifaire pour le biométhane pour la valorisation mixte du biogaz et celle des deux décrets concernant les énergies marines – par la ministre de l’environnement sont bienvenues. Ils symbolisent le point d’orgue de ses actions mais sont aussi une étape sur le chemin vers les énergies renouvelables en direction des objectifs fixés par la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *