Le groupe Total met en service sa première centrale solaire au Japon Le groupe Total met en service sa première centrale solaire au Japon

Le groupe Total met en service sa première centrale solaire au Japon

Le groupe Total a annoncé mercredi 19 avril 2017 la mise en service de sa première centrale photovoltaïque du Japon, à Nanao dans la préfecture d’Ishikawa au nord-ouest du pays, en collaboration avec sa filiale américaine SunPower et le groupe agroalimentaire japonais ISE Group. D’une puissance de 27 MW, cette nouvelle installation permet d’alimenter 8.900 foyers japonais, et concrétise un peu plus les grandes ambitions de l’archipel en matière d’énergies renouvelables.

Le Japon, sixième émetteur de Gaz à effet de serre à l’échelle mondiale, s’est engagé lors des négociations sur le climat de Paris à réduire ses émissions de 26% entre 2013 et 2030, et envisage pour cela, de porter la part des énergies renouvelables dans son mix énergétique entre 22 et 24% d’ici 2030. Le développement accru des énergies vertes lui permettrait en effet d’améliorer son bilan carbone et de réduire une dépendance aux importations d’hydrocarbures pesante pour l’économie nationale.

Lire aussi : SunPower : la filiale américaine de Total va supprimer 2500 emplois

La nouvelle centrale solaire de Nanao, commanditée et financée par la banque nippone Sumitomo Mitsui Banking Corporation (SMBC), est implantée sur près de 25 hectares, appartenant au groupe ISE, et composée de 80.000 panneaux photovoltaïques à haut rendement, pour un coût évalué à 10 milliards de yen (soit près de 80 millions d’euros). ISE Group détient 50% du projet tandis que Total et SunPower se partagent équitablement la partie restante de participation. L’installation est dotée d’une puissance maximale de 27 mégawatts pour une production annuelle d’environ 29 gigawattheures (GWh), de quoi répondre aux besoins de plus de 8.900 ménages dans la région. “Les panneaux solaires SunPower de la centrale de Nanao maximisent l’électricité générée sur site car, à surface égale, ils produisent 45 % d’énergie de plus que les panneaux conventionnels et sont reconnus pour leur fiabilité et leur performance à long terme”, explique Shingo Taijiri, directeur général de SunPower au Japon, dans un communiqué de presse.

Lire aussi : Le Japon veut capter l’énergie contenue dans les typhons

Le groupe français, déjà très actif dans le secteur de l’énergie solaire en Afrique du Sud, espère à terme développer davantage ses activités solaires au Japon et plus largement en Asie. Pour Bernard Clément, directeur de l’activité et des opérations de Total Energies Nouvelles, « maximiser la production d’électricité est la clé sur le marché japonais étant donné l’ensoleillement local et la topographie complexe du pays ».

Crédits photo : H. Nishizawa / Total

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 2 Juin 2017
Dévoilé pour la première fois au public à l’occasion de la conférence sur le climat COP21 de Paris en décembre 2015, l’eTree entend révolutionner le mobilier urbain en offrant une source d’énergie renouvelable aux riverains. Le premier modèle installé en…
mar 10 Juin 2014
L'électricien français EDF a officialisé mercredi 4 juin la commande de deux turbines hydroliennes auprès du groupe français DCNS. C'est via sa filiale OpenHydro que ce constructeur naval, également spécialisé dans le secteur de l'énergie, fournira ces deux turbines à…
lun 31 Mar 2014
La société OpenHydro, détenu majoritairement par DCNS, enregistre un nouveau succès pour son hydrolienne qui, en France, est testée par EDF sur le site de Paimpol-Bréhat. Deux de ses machines vont être installées dans la baie de Fundy, au Canada.…
jeu 21 Avr 2016
La région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes vient de créer le fonds d’investissement « Terra Energies » afin de développer les énergies renouvelables. Au total, il devrait réaliser 120 millions d’euros d’investissement au cours des quatre prochaines années. (suite…)

COMMENTAIRES

  • Le rendement de cette centrale ne dépasse pas les 12,3% et le coût du Watt installé est supérieure à 3$ alors qu’ il avoisine actuellement 0,446$. Quel est alors le prix du kWh facturé au consommateur japonais?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *