Premier jour historique sans charbon pour le Royaume-Uni Premier jour historique sans charbon pour le Royaume-Uni

Premier jour historique sans charbon pour le Royaume-Uni

Place forte du charbon depuis le XIXème siècle, le Royaume-Uni s’est engagé en 2015 à réduire sa production dès 2023 et à fermer l’ensemble de ses centrales à charbon d’ici 2025 dans le cadre d’une révision de son mix énergétique. Des efforts qui semblent déjà porter leur fruit et ont permis aux Britanniques de se passer d’électricité au charbon durant toute la journée du 21 avril 2017, une première journée historique depuis l’ouverture de la première centrale il y a 135 ans.

Du 20 au 21 avril 2017, la Grande-Bretagne a réussi a passer vingt-quatre heures consécutives sans recourir à l’utilisation d’électricité produite à partir du charbon. Une première dans l’histoire du pays, a annoncé sur Twitter National Grid, qui fournit de l’électricité à 11 millions de Britanniques.

Lire aussi : Le nucléaire, élément déterminant du mix énergétique britannique

Cette performance est d’autant plus appréciable lorsque l’on sait qu’en 2015, les centrales au charbon britanniques, vieillissantes et incompatibles avec les normes environnementales européennes en matière d’émissions industrielles, fournissaient encore près de 22% de l’électricité produite à l’échelle nationale (9% en 2016). Engagé dans une politique de réduction des émissions de gaz à effet de serre, le gouvernement a depuis largement favorisé les énergies « décarbonées » ou « moins carbonées » comme les énergies renouvelables bien sûr, mais surtout l’énergie nucléaire et le gaz naturel. Ces deux dernières constituent actuellement les deux composantes principales du mix électrique britannique avec respectivement 50,3% et 21,2% de l’électricité produite.

Lire aussi : Eleclink : une nouvelle interconnexion électrique entre en chantier sous la Manche

Ce 21 avril, elles étaient complétées par l’énergie éolienne à 12,2%, la biomasse à 6,7%, l’énergie solaire à 3,6% et les importations à 8,3% (les exportations et l’hydroélectricité ne sont ici pas prises en compte par National Grid). Précisions toutefois que cette journée sans charbon résulte directement de la fermeture de la centrale de West Burton 1 jeudi 20 avril dernier, et d’une consommation d’électricité relativement basse pour la période.

Crédits photo : Richard Croft

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 14 Fév 2017
Si l'Union européenne souhaite atteindre les objectifs fixés dans le cadre des Accords de Paris en termes de réduction des émissions de gaz à effet de serre, elle devra avant tout fermer l'ensemble des centrales électriques au charbon encore en…
lun 15 Mai 2017
Le groupe EDF a indiqué jeudi 11 mai 2017 avoir reçu une promesse d'achat de ses activités dans le charbon et le gaz en Pologne (EDF Polska), émanant de l'énergéticien public polonais PGE. Les deux parties avaient entamé des négociations…
lun 15 Fév 2016
Pour faire face à un résultat en baisse de 18%, Total a décidé de réduire ses investissements à 19 milliards d’euros. Toutefois, malgré ces chiffres, l’énergéticien français résiste mieux que ses concurrents à la chute des prix du baril de…
lun 15 Mai 2017
Dotée d'une électricité 100% renouvelable, l'Islande ne serait à priori pas si verte qu'on le pense. L'île a enregistré une hausse paradoxale de ses émissions de gaz à effet de serre ces dernières années malgré l'exploitation croissante et performante de…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *