Nouvelle baisse des tarifs réglementés du gaz de 3,3% en mai Nouvelle baisse des tarifs réglementés du gaz de 3,3% en mai

Nouvelle baisse des tarifs réglementés du gaz de 3,3% en mai

gaz

Après une nouvelle hausse de 2,73% au mois de mars 2017, les tarifs réglementés du gaz devraient cette fois-ci poursuivre au mois de mai la tendance baissière entamée en avril. Selon le régulateur, une baisse de 3,3% devrait en effet être appliquée dès le 1er mai prochain. Ces tarifs sont recalculés chaque mois par la Commission de régulation de l’énergie (CRE) depuis la réforme de 2012 afin de mieux tenir compte de l’évolution des coûts d’approvisionnement du groupe Engie.

Les consommateurs devraient voir leur facture de gaz diminuer une nouvelle fois au mois de mai. Les tarifs réglementés du gaz, appliqués par Engie à environ 5,8 millions d’usagers en France, devraient en effet légèrement baisser au 1er mai.

Lire aussi : Gaz : la sécurité d’approvisionnement française est-elle menacée ?

Cette nouvelle baisse sera de 3,3% et compensera ainsi légèrement la tendance haussière en cours depuis le mois de novembre. Ces tarifs avaient en effet augmenté de manière significative ces derniers mois, plus particulièrement au mois de janvier pour lequel la CRE avait autorisé une hausse de 5% du fait de la hausse d’une taxe et des coûts d’approvisionnement d’Engie. Précisons néanmoins qu’ils avaient déjà baissé en avril de 0,73% après une augmentation de 2,63% en mars.

Lire aussi : RTE et GRT gaz inaugurent la coopération des réseaux

Pour rappel, depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, les 10,6 millions de consommateurs français abonnés au gaz ont le choix entre les tarifs réglementés de l’ancien monopole, et les prix de marché, proposés tant par Engie que par ses concurrents (EDF, Direct Energie, Eni, Lampiris, etc). Les tarifs réglementés du gaz n’incluent pas les diverses taxes, mais comprennent les coûts d’approvisionnement d’Engie, et sont révisés mensuellement, selon une formule qui prend en compte notamment les prix du gaz sur le marché de gros et le cours du baril de pétrole.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
D’après le rapport annuel de l'Agence des participations de l’État, publié jeudi 27 octobre, les entreprises dont l’État est actionnaire ont rapporté 3,9 milliards d’euros de dividendes en 2015, deux énergéticiens se classant parmi les 5 premiers contributeurs. (suite…)
jeu 24 Mar 2016
Et si la deuxième capitalisation du CAC40 se tournait vers l’électricité ? En présentant son projet pour Total dans vingt ans, le PDG du groupe, Patrick Pouyanné, a effectivement dévoilé ses ambitions pour la transition énergétique de l'entreprise. (suite…)
sam 29 Avr 2017
Climato-septique affirmé, le président américain Donald Trump semble pourtant hésiter quant à l'avenir des Etats-Unis au sein de l'Accord de Paris alors que les prises de position en faveur du combat climatique se multiplient de toute part. Après l'ancien vice-président…
lun 15 Mai 2017
Le 24 avril 2017, le contrat de financement pour le futur gazoduc Nord Stream 2 a enfin été bouclé à Paris. De quoi satisfaire les entreprises partenaires du projet qui doit permettre d’alimenter une partie de l’Europe en gaz russe.…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *