Engie acquière 100% du capital de la Compagnie du Vent - L'EnerGeek

Engie acquière 100% du capital de la Compagnie du Vent

Déjà détenteur de 59% de la Compagnie du Vent, entreprise spécialisée dans les énergies renouvelables, le groupe Engie a validé mercredi 5 avril 2017 l’acquisition de 100% du capital de la société auprès de son cofondateur et actionnaire Jean-Michel Germa. L’énergéticien français confirme ainsi son engagement dans les filières énergétiques durables et sa position de leader sur les marchés français de l’éolien et du solaire.

Engie et Soper, holding personnelle de Jean-Michel Germa, ont annoncé cette semaine « la signature d’un accord de cession d’actions qui ferait de La Compagnie du Vent, à l’issue de la réalisation des conditions préalables usuelles, une filiale à 100% d’Engie« . Si le montant de l’opération n’a pas été rendu public, cette société est une filiale performante qui a plus que quintuplé sa puissance installée depuis l’entrée d’Engie à son capital en 2007, et a réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires de 64,7 millions d’euros et un bénéfice net de 33,3 millions.

Lire aussi : Engie souhaite convaincre 7 millions de nouveaux clients dans le monde d’ici 2020

Créée en 1989, elle a été la première à raccorder une éolienne au réseau électrique national à Port-la-Nouvelle, dans le département de l’Aude, en 1991. Elle détenait, fin 2016, 511 mégawatts de capacités de production d’électricité (dont 423 MW d’éolien et 88 MW de solaire), et ambitionne d’atteindre désormais, sous l’impulsion d’Engie, près de 3 GW pour l’éolien et de près de 2,2 GW pour le solaire à l’horizon 2021.

Lire aussi : L’éolien devient la 1ère source d’énergie renouvelable d’Europe

De son côté, le groupe Engie poursuit, via cette nouvelle acquisition, sa transition vers des activités exclusivement bas-carbone. Comme l’explique la directrice générale de l’activité France renouvelables, Gwenaelle Huet, citée dans le communiqué, Engie renforce ici « ses positions de numéro un (en France, ndlr) tant sur l’éolien, avec 1.730 MW de capacités installées, que sur le solaire, avec 522 MW de puissance installée« .

Crédits photo : La Compagnie du Vent

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 20 Avr 2016
Grâce à une puissance installée totale de 2.600 MW et une position géographique stratégique, la centrale de Cordemais joue un rôle important dans le maintien de l’équilibre du réseau électrique breton. Comme toutes centrales thermiques en activité sur le territoire…
jeu 12 Nov 2015
A l’occasion du déplacement en Chine de François Hollande, la superpuissance asiatique s’est révélée être un partenaire énergétique de premier plan. Après avoir manifesté son intérêt pour le secteur du nucléaire, elle a notamment vanté l’intérêt du projet de Badaling :…
lun 12 Jan 2015
Comme chaque année, les premières semaines de janvier sonnent l'heure des bilans pour les opérateurs de réseau et d'installations électriques. Selon les premiers chiffres connus, 2014 semble avoir été une année très favorable pour la production du secteur éolien. Particulièrement…
ven 1 Avr 2016
L’énergéticien chinois CGN est parvenu à un accord avec le groupe nucléaire tchèque CEZ, et confirme ses ambitions industrielles en développant à la fois le nucléaire et les énergies renouvelables dans la région. (suite…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *