Dong Energy démantèle le tout premier parc éolien offshore du monde - L'EnerGeek

Dong Energy démantèle le tout premier parc éolien offshore du monde

Si la France a bien du mal à concrétiser ses premiers projets de parcs éoliens en mer, le Danemark fut le premier pays au monde à miser sur la filière éolienne offshore, et est considéré depuis plusieurs décennies déjà comme une référence en la matière. Le parc éolien de Vindeby, premier parc marin mis en service à l’échelle mondiale, vit le jour en 1991 et devrait être démanteler d’ici la fin du mois de mars 2017. 

Le premier parc éolien offshore du monde, qui fut construit dans les eaux danoises au début des années 1990, arrive aujourd’hui en fin de vie après 25 ans de bons et loyaux services. Le groupe Dong Energy, à l’origine du projet à une époque où personne n’y croyait vraiment, a annoncé le lancement de la phase de démantèlement depuis le 1er mars dernier. « Nous avons commencé la mise hors service le 1er mars. Jusqu’à présent, huit des onze turbines (..) ont été démantelées et nous prévoyons de démanteler les trois restantes d’ici la fin mars« , a indiqué à l’AFP un porte-parole du groupe, Ulrik Frøhlke.

Lire aussi : EnR : un projet d’îles artificielles en mer du Nord pourrait alimenter 80 millions d’Européens

Baptisé Vindeby, ce champ d’éoliennes regroupait 11 turbines d’une capacité totale de 5 mégawatts, dans des eaux très peu profondes à deux kilomètres des côtes de l’île de Lolland au sud-est du Danemark. Il aura produit 243 gigawattheures en un quart de siècle, soit l’équivalent de la consommation de 2.200 ménages, mais était devenu obsolète en comparaison aux nouvelles technologies utilisées aujourd’hui.

Lire aussi : Le Danemark s’est alimenté à 100% d’énergie renouvelable à la veille de Noël

Pionnier à son époque, ce parc a notamment permis de prouver la pertinence et tout le potentiel de l’énergie éolienne marine, à une période où le scepticisme était de mise chez les concurrents de Dong Energy. « Le champ éolien offshore de Vindeby est presque de taille miniature par rapport aux projets gigantesques réalisées actuellement en Europe du Nord. Mais sans l’expérience engrangée grâce au premier champ offshore au monde, nous ne serions pas là où nous en sommes aujourd’hui« , a ajouté le directeur de l’éolien en mer danois chez Dong, Leif Winther.

Crédits photo : Dong Energy

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 8 Jan 2014
Le Polynésie française, une collectivité d'outre-mer située dans le sud de l'océan Pacifique, s'est fixé comme objectif de produire la moitié de son électricité grâce à des sources renouvelables d'ici 2020. Le président Gaston Flosse, qui a promulgué la loi…
mer 9 Avr 2014
Un nouveau partenariat scientifique entre IFP Energies nouvelles (IFPEN) et la société Enogia vient d’être officialisé. Spécialisée dans les techniques de valorisation énergétique, Enolia et son nouvel associé entendent commercialiser une gamme innovante de technologie Rankine, permettant de convertir la…
jeu 17 Sep 2015
Le ministère de l'Écologie, du Développement Durable et de l'Énergie a publié mardi 15 septembre le projet de décret concernant le nouveau mécanisme de soutien aux énergies renouvelables (article 104 de la loi sur la transition énergétique pour la croissance…
lun 10 Avr 2017
Saisie par plusieurs associations anti-éoliennes opposées à la multiplication des turbines dans l'ancienne région Poitou-Charentes, la justice administrative a annulé, en seconde instance, le Schéma régional éolien validé en 2012 par Ségolène Royal, alors Présidente de la région. La cour…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *