A Dubaï, EDF EN s'associe au plus grand parc solaire du monde - L'EnerGeek

A Dubaï, EDF EN s’associe au plus grand parc solaire du monde

Plus connus pour leurs réserves en hydrocarbures, les Emirats arabes unis anticipent pourtant depuis plusieurs années maintenant l’après pétrole, et investissent massivement dans une nouvelle génération de centrales utilisant différentes technologies solaires. L’Autorité de l’électricité et de l’eau de Dubaï (DEWA) poursuit dans ce cadre l’expansion du projet Mohammed Ben Rached Al-Maktoum dans l’émirat de Dubaï, destiné à devenir à terme le plus grand parc solaire du monde et auquel le groupe français EDF EN vient tout juste de s’associer.

Alors que la compagnie publique émiratie DEWA inaugurait lundi 20 mars 2017 la seconde phase de développement du projet Mohammed Ben Rached Al-Maktoum, ajoutant 200 MW de production supplémentaires, le groupe français EDF a annoncé mercredi s’associer, via sa filiale EDF Energies nouvelles (EDF EN), au consortium chargé de développer la troisième phase.

Lire aussi : Les Emirats arabes unis prévoient d’investir massivement dans les énergies renouvelables

Ce parc solaire, qui n’affichait lors de son lancement en 2013 que 13 MW de puissance, comptabilisera à l’horizon 2030 une capacité globale de 5000 MW, et est amené à devenir dans les prochaines années la plus grande centrale du monde. Un consortium mené par le groupe Masdar d’Abou Dhabi a été choisi par DEWA en 2016 pour prendre en charge la troisième phase qui prévoit l’installation de 800 MW supplémentaires d’ici 2020. La nouvelle centrale sera équipée alors de plus de trois millions de panneaux photovoltaïques répartis sur environ 17,8 kilomètres carrés, et permettra d’éviter l’émission de près de 1,4 million de tonnes de CO2 par an.

Lire aussi : La plus grande centrale solaire du monde en projet à Dubaï

« Ce projet solaire-photovoltaïque d’1 gigawatt-crête (GWc) réalisé avec Masdar, un acteur majeur des énergies renouvelables, scelle un partenariat majeur de long terme« , explique Antoine Cahuzac, directeur général d’EDF EN, cité dans le communiqué. Il a été attribué l’an dernier « à un prix de 2,99 cents de dollar (2,77 centimes d’euro) par kilowatt-heure, ce qui constituait à ce moment-là un tarif record pour la production d’électricité solaire« , se félicite le groupe français.

Crédits photo : First Solar

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 12 Déc 2017
Faisant écho à celui mis en place dans la filière éolienne au mois d’octobre dernier, Sébastien Lecornu, secrétaire d’État au ministère de la Transition écologique et solidaire, a annoncé jeudi 7 décembre 2017, le lancement de deux groupes de travail…
lun 18 Mai 2015
Des « pico-hydroliennes », petites hydroliennes fluviales, devraient être raccordées prochainement au réseau de la Communauté d’Agglomération du Pays Châtelleraudais (Châtellerault). La société Ecocinétic a installé dans la Vienne la semaine dernière, sous un pont ferroviaire, quatre hydroliennes destinées à alimenter en partie le centre…
ven 23 Jan 2015
La start-up tricolore NewWind, basée dans la commune de Trégueux dans les Côtes-d'Armor, a annoncé mercredi 21 janvier une levée de fonds d'un montant de 1,150 million d'euros. Cette opération va permettre à cette société de déployer son système d'Arbre…
lun 5 Fév 2018
Si l’on savait Donald Trump largement favorable à l’exploitation des énergies fossiles, même les plus polluantes, on ignorait encore jusqu’à quel point ce revirement dans la politique énergétique des Etats-Unis affecterait les filières renouvelables. On sait désormais qu’elles ne sont…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *