Pologne : Engie finalise la cession de la centrale à charbon de Polaniec Pologne : Engie finalise la cession de la centrale à charbon de Polaniec

Pologne : Engie finalise la cession de la centrale à charbon de Polaniec

Le groupe énergétique français a finalisé cette semaine la cession à l’Etat polonais de sa centrale thermique de Polaniec dans le cadre d’un accord signé le 23 décembre 2016 avec le groupe public Enea. Cette opération, réalisée pour un montant de 1,29 milliard de zlotys (environ 290 millions d’euros), rentre dans le cadre de la nouvelle stratégie du groupe basée exclusivement sur les énergies décarbonées, le gaz et les services intégrés aux entreprises.

Le groupe polonais s’est félicité dans un communiqué paru mardi 14 mars de l’acquisition finale auprès d’Engie Energia Polska de la centrale de Polaniec, située dans le sud de la Pologne. Selon l’accord de cession signé en décembre 2016, le groupe Enea, fournisseur d’énergie détenu par l’Etat polonais, acquière 100% des parts de la société Engie Energia Polska, propriétaire de la centrale, pour un total de 290 millions d’euros. Constituée de sept unités charbon et d’une unité biomasse, cette installation affiche une capacité brute totale de 1,9 gigawatts, et serait selon Enea, « un des sites de production d’électricité les plus efficaces de Pologne« .

Lire aussi : Malgré le smog qui l’asphyxie, la Pologne s’accroche à son charbon

De son côté, Engie continue progressivement de se désengager de ses activités dans la filière charbon. Le site de production de Polianec ne rentrait plus dans les plans de l’énergéticien français, désireux de recentrer ses nouveaux développements sur les activités bas carbone, les infrastructures gazières et les solutions intégrées pour ses clients. Dans cette optique, « la cession de la centrale de Polaniec permet de réduire les émissions de CO2 d’Engie de 6,2%« , affirmait l’énergéticien lors de la signature de l’accord le 23 décembre dernier.

Lire aussi : Engie se détourne du gaz du schiste britannique

Le groupe français restera toutefois actif en Pologne dans la production d’électricité éolienne ainsi que dans la fourniture de solutions aux entreprises, villes et territoires. Engie poursuit notamment son développement dans les services fournis aux municipalités polonaises.

Crédits photo : tarniak08

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 14 Août 2014
Alors que la moitié des réacteurs nucléaires belges ne fonctionnent plus pour des raisons conjoncturelles, la situation électrique belge pose problème. Ainsi, en plus des deux réacteurs, Doel 3 et Tihange 2, fermés depuis 2012 pour des problèmes techniques, s’ajoute le réacteur…
mer 8 Fév 2017
Après avoir dévoilé début janvier une liste de 29 compagnies internationales qualifiées dans le cadre du développement de champs pétroliers et gaziers, l'Iran a repoussé la date limite de candidature, espérant ainsi voir plus de compagnies y participer. Téhéran aurait…
lun 23 Jan 2017
Donald Trump n'aura pas attendu bien longtemps pour mettre en place ses premiers mesures controversées. Sa cérémonie d'investiture tout juste terminée, le nouveau Président américain a en effet signé le 20 janvier dernier plusieurs ordonnances en matière de politique énergétique consacrant…
Le Commissariat Général au Développement Durable (CGDD) vient de publier une étude portant sur l'évolution régionale du secteur de l'énergie entre 2002 et 2012. Ce dossier officiel, réalisé par le ministère de l'Écologie, permet notamment de dresser un panorama des moyens…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *