Les tarifs du gaz pourraient baisser de 0,7% en avril - L'EnerGeek

Les tarifs du gaz pourraient baisser de 0,7% en avril

prix gaz

Après une nouvelle hausse au mois de mars, les tarifs réglementés du gaz appliqués aux particuliers pourraient légèrement diminuer à compter du 1er avril 2017 selon une information du Figaro. Ces tarifs sont recalculés chaque mois par la Commission de régulation de l’énergie (CRE) depuis la réforme de 2012 afin de mieux tenir compte de l’évolution des coûts d’approvisionnement du groupe Engie.

Les consommateurs devraient voir leur facture de gaz diminuer une nouvelle fois au mois d’avril. Les tarifs réglementés du gaz, appliqués par Engie à environ 7 millions d’usagers en France, devraient en effet baisser au 1er avril de 0,7% selon une information du Figaro. Cette baisse compensera ainsi légèrement la tendance haussière en cours depuis le mois de novembre dernier.

Lire aussi : Les tarifs réglementés du gaz repartiront à la hausse en mars

Les tarifs du gaz avaient augmenté de manière significative ces derniers mois, plus particulièrement au mois de janvier pour lequel la CRE avait autorisé une hausse de 5% du fait de la hausse d’une taxe et des coûts d’approvisionnement d’Engie. La faible baisse de 0,56% intervenue en février n’avait alors pas changé grand chose, les tarifs repartant à la hausse dès le mois de mars de 2,63%.

Lire aussi : Transition énergétique : la filière gaz s’invite dans le débat présidentiel

Pour rappel, depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, les 10,6 millions de consommateurs français abonnés au gaz ont le choix entre les tarifs réglementés de l’ancien monopole, et les prix de marché, proposés tant par Engie que par ses concurrents (EDF, Direct Energie, Eni, Lampiris, etc). Les tarifs réglementés du gaz n’incluent pas les diverses taxes, mais comprennent les coûts d’approvisionnement d’Engie, et sont révisés mensuellement, selon une formule qui prend en compte notamment les prix du gaz sur le marché de gros et le cours du baril de pétrole.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 5 Déc 2013
La production d’électricité en Grèce est issue essentiellement des énergies fossiles. Le pays dispose de ressources en charbon (lignite) et, dans une moindre quantité, en gaz naturel, qu'il peut exploiter pour produire de l'électricité. Ainsi, en 2011, ces combustibles ont…
lun 20 Oct 2014
C'est certain, la France et l'Allemagne ont des visions assez différentes en matières de politiques énergétiques, et un nouveau point de désaccord pourrait prochainement poindre concernant le maintien des capacités de production nécessaires à la sécurisation du réseau. Le gouvernement français…
ven 19 Mai 2017
Destiné à renforcer le réseau électrique breton, le projet de centrale à gaz de Landivisiau emmené par Direct énergie, a finalement reçu lundi 15 mai 2017, le feu vert de la Commission européenne. Bruxelles enquêtait depuis plusieurs années sur l'aide…
mer 28 Déc 2016
La dépendance européenne au gaz russe se confirme. Selon les dernières déclarations du géant russe Gazprom, la Russie aurait couvert en 2016 près du tiers de la consommation de gaz du continent européen. Un niveau record qui ne semble pas…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *