Courbe de charge de la production d’électricité par filière en Corse - L'EnerGeek

Courbe de charge de la production d’électricité par filière en Corse

En fonction des différentes filières (thermique, de l’hydraulique, du photovoltaïque, de l’éolien et des bioénergies), la production d’électricité varie en Corse. Les informations fournies par EDF sont établies à partir de données de comptage, de télémesures ainsi que d’estimations.

Source : https://opendata-corse.edf.fr

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 18 Mai 2017
Vous habitez dans une zone coupée du monde ou non interconnectée au réseau électrique national et vous souhaiteriez éviter le recours systématique à votre groupe électrogène énergivore et polluant ? La start-up française Powidian propose désormais une solution clé en…
mer 16 Sep 2015
Si la danse, en tant qu'activité physique, a toujours été bonne pour la santé, elle pourrait également devenir éco-responsable. Se déhancher toute la nuit au rythme d'une musique incessante serait en effet un bon moyen de dépenser son énergie et d'en…
lun 18 Sep 2017
A l'heure où les solutions pour une consommation d’énergie mieux maîtrisée se multiplient, la société Citelum, filiale du groupe EDF, spécialisée dans l’éclairage intelligent et les services connectés associés, et le groupe Lucibel, spécialisé dans l'éclairage led pour les professionnels,…
mar 22 Avr 2014
Souffrant d’un approvisionnant en électricité insuffisant pour faire face aux pics de consommation, l’île anglo-normande de Jersey finance aujourd’hui l’installation d’une nouveau câble électrique entre la côte Ouest de la Manche et l’île. Mise en service prévue pour août 2014.…

COMMENTAIRES

  • Il reste de la place pour le solaire et l’éolien !
    Au vu des courbes, il reste plein de place pour intégrer de l’éolien et du PV sans stockage. L’alimentation de la Corse en électricité est réalisée à base d’imports, d’hydraulique et de centrales thermiques, autant de ressources flexibles. De plus, il existe aussi une liaison vers la Sardaigne permettant de mutualiser les productions à l’échelle des deux iles. Donc allons-y, c’est une des régions les plus ensoleillées de France, le potentiel éolien est correct et au vu du niveau des bioénergies sur ce graph, il y a aussi une marge de progression.
    Faisons bouger les opérateurs réseaux et obligeons les à changer leur grille d’analyse : le critère fixant à 30% d’énergie intermittente la puissance renouvelable installée n’a plus lieu d’être, en particulier pour une collectivité comme la Corse qui est largement interconnectée avec le continent.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *