Courbe de charge de la production d’électricité par filière en Corse - L'EnerGeek

Courbe de charge de la production d’électricité par filière en Corse

En fonction des différentes filières (thermique, de l’hydraulique, du photovoltaïque, de l’éolien et des bioénergies), la production d’électricité varie en Corse. Les informations fournies par EDF sont établies à partir de données de comptage, de télémesures ainsi que d’estimations.

Source : https://opendata-corse.edf.fr

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 26 Août 2016
Afin de développer les énergies renouvelables, tous les spécialistes s’accordent sur la nécessité de renforcer les capacités de stockage de l’énergie. D’après une étude réalisée par GlobalData, les capacités de stockage de l’énergie par batterie vont justement progresser de 1,5…
mer 6 Déc 2017
Délaissé depuis 2015 en raison d'un prix sur le marché de gros de l'électricité plus intéressant, l'Arenh (Accès régulé à l'électricité nucléaire historique) a connu ces derniers mois un regain d'intérêt de la part des fournisseurs alternatifs. Selon un communiqué…
mer 23 Août 2017
Alors que les voitures électriques commencent doucement à se multiplier sous l’impulsion de politiques gouvernementales incitatives, ce nouvel élan pourrait bien buter sur un obstacle supplémentaire en lien avec la faiblesse des réseaux. Selon National Grid, le gestionnaire du réseau…
mer 11 Fév 2015
C’est pour sécuriser l’approvisionnement en électricité de la Bretagne, qui ne produit que 10% de l’énergie qu’elle consomme, qu’ERDF dans le cadre de la transition énergétique et du pacte énergétique breton lance l’expérimentation Solenn (SOLidatrité Energie iNNovation). Celle-ci a pour…

COMMENTAIRES

  • Il reste de la place pour le solaire et l’éolien !
    Au vu des courbes, il reste plein de place pour intégrer de l’éolien et du PV sans stockage. L’alimentation de la Corse en électricité est réalisée à base d’imports, d’hydraulique et de centrales thermiques, autant de ressources flexibles. De plus, il existe aussi une liaison vers la Sardaigne permettant de mutualiser les productions à l’échelle des deux iles. Donc allons-y, c’est une des régions les plus ensoleillées de France, le potentiel éolien est correct et au vu du niveau des bioénergies sur ce graph, il y a aussi une marge de progression.
    Faisons bouger les opérateurs réseaux et obligeons les à changer leur grille d’analyse : le critère fixant à 30% d’énergie intermittente la puissance renouvelable installée n’a plus lieu d’être, en particulier pour une collectivité comme la Corse qui est largement interconnectée avec le continent.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *