La baisse de la consommation de charbon en Chine s'est confirmée en 2016 - L'EnerGeek La baisse de la consommation de charbon en Chine s'est confirmée en 2016 - L'EnerGeek

La baisse de la consommation de charbon en Chine s’est confirmée en 2016

Plus gros consommateur de charbon à l’échelle mondiale, la Chine est aujourd’hui sur la voie de la transition énergétique et tente tant bien que mal de se défaire de sa dépendance à la houille et à la lignite, responsables de la forte pollution atmosphérique qui touche ses grandes agglomérations. Si le charbon reste toujours la première source d’énergie du pays, sa consommation a diminué en 2016 pour la troisième année consécutive, selon des données officielles publiées mardi 28 février.

Malgré une nouvelle hausse de 1,4% de sa consommation totale d’énergie en 2016, la Chine a enregistré dans le même temps une baisse de 4,7% de sa consommation de charbon pour la troisième année consécutive, sa part dans le mix énergétique s’établissant désormais à 62% (-2 points sur un an). Ces chiffres publiés par le Bureau national des statistiques (BNS) laissent à penser que Pékin aurait dépassé son pic de consommation atteint en 2014 et entamé une phase descendante prometteuse lui permettant de réaliser à terme ses objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Lire aussi : La Chine veut réduire ses capacités de production de charbon

La Chine espère notamment réduire de 800 millions de tonnes ses capacités annuelles de production de charbon d’ici 2020, et augmenter de manière significative son efficacité énergétique. La consommation totale d’énergie en Chine a atteint l’année dernière 4,36 milliards de tonnes équivalent charbon, tandis que la production totale d’énergie baissait pour sa part de 4,2% par rapport à 2015, à 3,49 milliards de tonnes équivalent charbon.

Lire aussi : Chine : une production d’électricité en perte de vitesse

Aussi encourageante soit-elle, cette nouvelle baisse semble néanmoins assez anecdotique compte tenu de l’état de dépendance de l’économie chinoise au charbon. La Chine demeure le premier consommateur mondial de charbon, et celui-ci reste un élément moteur de son économie, fournissant notamment 60% de son électricité. Pire encore, « des craintes persistent aujourd’hui sur l’éventualité d’un rebond de la demande en charbon si la Chine continue à stimuler son économie par des investissements dans les infrastructures« , explique l’organisation environnementale China Dialogue basée à Londres.

Crédits photo : Byrev

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 11 Mai 2017
Après plusieurs mois de baisse contrebalançant la forte hausse du mois de janvier 2017, les tarifs réglementés du gaz ne devraient plus bouger avant l'été. Selon une information du Figaro, ces tarifs, appliqués par Engie à environ 5,8 millions de…
lun 26 Déc 2016
Le groupe énergétique français a officialisé la cession à l'Etat polonais de sa centrale thermique de Polaniec dans le cadre d'un accord signé vendredi 23 décembre dernier avec le groupe public Enea. Cette opération, réalisée pour un montant de 250…
lun 24 Mar 2014
Mercredi 19 mars, le président de la République du Mali, Ibrahima Boubacar Kéïta, a inauguré les nouvelles infrastructures électriques de Bankass et de Koro. Ces deux centrales hybrides solaire/diesel doivent permettre de développer les ressources locales, d’importer moins d’énergie fossiles et de…
lun 2 Jan 2017
Le groupe Direct Energie, troisième acteur du marché de l'électricité et du gaz en France, a annoncé la semaine dernière la finalisation de l'acquisition de 100% du capital de la société Marcinelle Energie pour 36,5 millions d'euros à l'italien Enel.…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *