Éolien offshore : le gouvernement accorde un délai supplémentaire pour le 3ème appel d'offres - L'EnerGeek Éolien offshore : le gouvernement accorde un délai supplémentaire pour le 3ème appel d'offres - L'EnerGeek

Éolien offshore : le gouvernement accorde un délai supplémentaire pour le 3ème appel d’offres

Intégrant pour la première fois en France une procédure de dialogue concurrentiel permettant aux candidats potentiels de s’informer sur le cahier des charges, le troisième appel d’offres consacré au parc éolien offshore de Dunkerque, a vu sa date limite repoussée d’une semaine par le ministère de l’Energie. Ce délai supplémentaire doit permettre aux candidats de mieux intégrer cette nouvelle procédure.

Alors que la première phase de dépôt des candidatures des groupes intéressés (seuls ou en consortium) devait s’achever le 28 février dernier, le ministère de l’Energie a décidé cette semaine de reporter au 6 mars la date limite de dépôt des candidatures pour l’appel d’offres du futur parc éolien en mer au large de Dunkerque dans le nord de la France. « Il y a eu beaucoup de questions posées à la CRE donc les professionnels ont demandé un délai pour bien s’approprier les réponses et cette nouvelle procédure« , explique le ministère.

Lire aussi : Jean-Bernard Lévy prône la simplification administrative dans l’éolien offshore

Une fois ce délai passé, la CRE disposera d’un mois pour sélectionner sur des critères techniques et financiers, les entreprises qui poursuivront avec l’administration une phase dite de dialogue concurrentiel pour définir le cahier des charges définitif du projet. « Ces échanges pourront prendre 4 à 6 mois« , ajoute le ministère, avant un dépôt des candidatures définitives.

Lire aussi : Parc éolien offshore de Dunkerque : le gouvernement table sur une mise en service en 2022

Plusieurs groupes se sont déjà montrés intéressés par ce projet estimé entre 250 et 750 MW de puissance, dont le groupe français EDF et l’allemand WPD Offshore. Rappelons qu’il s’agit ici du troisième appel d’offres lancé par l’Etat français pour développer les éoliennes marines « posées » en France et que la mise en service de ce parc au large de Dunkerque est prévue pour 2022.

Crédits photo : Ad Meskens

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 30 Jan 2015
Le balai des convois exceptionnels en charge de la livraison de plusieurs tonnes de matériel est désormais terminé. La société Sabella peut enfin s'atteler au montage, sur le site du Port de Brest dans le Finistère, de son hydrolienne prototype.…
mer 26 Nov 2014
Pékin a annoncé dimanche 23 novembre la mise en route de son barrage hydroélectrique situé au Tibet, sur la rivière Yarlung Zangbo (également appelé rivière Brahmapoutre dans sa partie indienne). Ce barrage, qui vise à résoudre les problèmes de carence…
jeu 7 Avr 2016
Si l'objectif de 40 % d'électricité renouvelable en 2030 prévu dans la loi de transition énergétique reste tout à fait possible aujourd'hui, il nécessitera néanmoins un développement rapide de l'énergie éolienne marine, plus coûteuse, mais aussi plus régulière dans la production d'électricité…
lun 15 Déc 2014
Le groupe EDF R&D Chine et l'Académie chinoise des Sciences ont reçu, jeudi 4 décembre dernier à Pékin, le Prix R&D des Équipes franco-chinoises pour leurs recherches menées sur le site pilote de Badaling et relatives à l'énergie solaire thermodynamique.…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *