Engie et Schneider Electric s'allient pour optimiser la gestion des parcs éoliens et solaires - L'EnerGeek

Engie et Schneider Electric s’allient pour optimiser la gestion des parcs éoliens et solaires

solaire

Engagé dans un processus de numérisation et de digitalisation de son parc de production censé en améliorer les performances, le groupe Engie a annoncé cette semaine la signature avec Schneider Electric d’un nouveau protocole d’accord concernant la gestion des données des parcs solaires et éoliens. Cette collaboration sera l’occasion d’apprécier la pertinence, dans la production d’énergie renouvelable, du système logiciel Wonderware développé par Schneider Electric pour le contrôle, l’acquisition et la gestion des données.

Schneider Electric va équiper de sa technologie de logiciels de contrôle et de gestion des données les parcs éoliens et solaires développés par Engie. Les deux groupes ont signé vendredi 24 février dernier, un protocole d’accord dans le but d’explorer et de déployer de nouvelles solutions digitales pour l’efficacité opérationnelle des champs éoliens et photovoltaïques d’Engie. « La cyber-sécurité, la cohérence et la protection des données recueillies et traitées dans le cadre d’un écosystème complexe de gestion en temps réel d’actifs de production feront également partie du champ d’intervention de cet accord« , précisent les deux partenaires dans un communiqué commun.

Lire aussi : Le digital, un outil pour optimiser l’exploitation du parc nucléaire

Ces solutions seront fournies par le système logiciel Wonderware qui permettra d’uniformiser la collecte, l’organisation et le traitement des données issues des parcs de production renouvelables, et de participer au processus de transformation digitale du secteur de l’énergie. « Ce protocole d’accord s’inscrit par ailleurs dans le processus de digitalisation et de décentralisation du groupe Engie lui-même« , souligne à l’AFP Didier Holleaux, directeur général adjoint d’Engie.

Lire aussi : L’EcoBlade de Schneider Electric : la batterie domestique made in France

De son côté, Schneider Electric se positionne ici comme le partenaire privilégié du groupe Engie et espère équiper de sa technologie l’ensemble des moyens de production renouvelables présents et futurs du groupe énergétique français. Engie a de grandes ambitions en la matière et prévoit de développer plusieurs gigawatts de capacités solaires dans les trois prochaines années. « La combinaison de nos expertises technologique et industrielle contribuera à identifier de nouvelles opportunités pour mieux servir ce nouveau monde de l’énergie et faire accéder à une énergie propre et abordable« , a déclaré Philippe Delorme, Directeur Général des Activités Building & IT chez Schneider Electric.

Crédits photo : Blickpixel

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 5 Août 2013
Avant de trouver un accord avec la Chine, l’Union européenne avait pris des mesures douanières pour limiter l’importation de panneaux solaires chinois en Europe en accusant l’Empire du Milieu de vendre ses panneaux à un prix de près de 90%…
mer 26 Juin 2013
Le stockage de l’énergie éolienne est un enjeu majeur pour le développement de cette source d’électricité. Le célèbre Institut de Technologie du Massachusetts (le MIT, aux Etats-Unis) travaille actuellement sur un projet de stockage innovant à destination des éoliennes flottantes.…
ven 7 Avr 2017
Déjà détenteur de 59% de la Compagnie du Vent, entreprise spécialisée dans les énergies renouvelables, le groupe Engie a validé mercredi 5 avril 2017 l'acquisition de 100% du capital de la société auprès de son cofondateur et actionnaire Jean-Michel Germa.…
ven 4 Juil 2014
ABD Solaire vient d’inaugurer le plus grand parc photovoltaïque de la région Rhône-Alpes à Largentières, dans l’Ardèche. A des milliers de kilomètres de là, La Réunion peut se targuer d’être au sixième rang européen en matière de puissance photovoltaïque installée (162 MW),…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *