Le suisse Romande Energie veut tester un projet de parc solaire flottant en milieu alpin - L'EnerGeek Le suisse Romande Energie veut tester un projet de parc solaire flottant en milieu alpin - L'EnerGeek

Le suisse Romande Energie veut tester un projet de parc solaire flottant en milieu alpin

Le groupe énergétique suisse Romande Energie a annoncé cette semaine vouloir lancer dès le 3 mars prochain une étude de faisabilité concernant un projet unique au monde de construction d’un parc solaire flottant sur le lac du barrage des Toules, à Bourg-Saint-Pierre. L’énergéticien vaudois étudie cette technologie depuis 2013 et anticipe, selon ses estimations, un gain potentiel de productivité de 50% par rapport à une infrastructure située en plaine.

Les lacs de barrage, utilisés dans la production hydroélectrique et très répandus en Suisse, pourraient désormais proposer un double usage. La société Romande Energie prévoit en effet de tester sur le lac des Toules, situé à 1810 m d’altitude, un projet de centrale solaire flottante. « Dans un premier temps, une structure composée de 2240 mètres carrés de panneaux solaires est prévue« , précise Romande Energie dans un communiqué publié lundi 20 février. Ce parc solaire test se composera d’un tapis de 36 flotteurs arrimés aux rives du lac, et produira 750.000 kilowattheures (kWh) d’électricité par an, soit l’équivalent de la consommation de 208 ménages. L’ensemble pourra s’abaisser ou s’élever en même temps que le niveau de l’eau du barrage.

Lire aussi : La Suisse réaffirme son ambition pour les énergies vertes

Selon les études déjà réalisées, le parc solaire projeté sur le lac des Toules devrait produire jusqu’à 50% d’énergie en plus qu’un parc de mêmes dimensions situé en plaine. Ce résultat s’explique entre autres par la forte réflexion de la lumière sur la neige, qui augmente le rendement des panneaux solaires.

Lire aussi : Des chercheurs suisses optimisent le stockage de l’énergie solaire sous forme d’hydrogène

Si les résultats de la phase de test sont favorables, Romande Energie mettra en chantier en 2018 l’intégralité du parc, dont la mise en service est envisagée pour l’été 2019. L’ensemble du projet couvrirait alors 35% de la surface du lac et produirait 23 millions de kWh par année, de quoi fournir 6400 ménages en électricité.

Crédits photo : Romande Energie

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 13 Jan 2017
Déjà partie prenante de nombreux projets énergétiques dans la filière hydrolienne ou éolienne flottante, le groupe naval de défense DCNS confirme sa stratégique de développement à long terme dans les énergies marines renouvelables. Le groupe français vient d'annoncer pour cela…
lun 20 Fév 2017
Marseille est l’une des villes les plus polluées de France, et le taux de particules fines enregistré dans l’air de l’agglomération phocéenne dépasse régulièrement les normes en vigueur. Pour contrer ce fléau, la ville essaye depuis plusieurs années de mettre en…
mar 7 Fév 2017
Après publication d'une communication sur le deuxième état de l'union de l'énergie par la Commission européenne, son vice-président, Maroš Šefčovič, entame une tournée européenne pour expliquer la stratégie énergétique de l'Union. Une façon de clarifier les objectifs énoncés dans le "Winter package" présenté…
mer 23 Jan 2013
Le chantier d'une nouvelle centrale photovoltaïque dans le Lauragais (Haute-Garonne) par Ténergie vient de démarrer. Avec la construction de cette centrale photovoltaïque, le groupe Ténergie, basé à Aix-en-Provence, et spécialisé dans le développement de projets de production d'énergies renouvelables, se…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *